×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:1987 Le 28/03/2005 | Partager

    . Elles vivaient avec une centaine de ratsUne femme et sa fille de 10 ans ont vécu plusieurs mois en compagnie d’une centaine de rats dans un deux-pièces d’une saleté repoussante, à Hanovre (nord de l’Allemagne), a déclaré la police locale. Des voisins, incommodés par les odeurs nauséabondes d’excréments, ont alarmé la police. Lorsque la locataire a ouvert la porte aux policiers, un essaim de mouches s’est abattu sur eux. Dans l’appartement, les policiers ont trouvé de nombreuses cages contenant des lapins, des perruches et des cochons d’Inde. Le sol était couvert d’excréments. L’une des deux pièces, à l’origine la chambre de la petite fille, était occupée exclusivement par des rats. “Les collègues n’ont pas ouvert la deuxième pièce, car les rats se seraient échappés”, mais des vétérinaires se sont chargés de leur élimination, a déclaré la police. La locataire était visiblement dépassée par les événements. “Au départ elle ne possédait que quelques rats qui se sont multipliés de façon incontrôlée”, est-il expliqué. Elle a cependant continué à les nourrir. C’était ainsi depuis environ six mois, a-t-elle avoué.. La Suisse veut emballer ses glaciers La Suisse s’apprête à emballer des glaciers dans une mousse spéciale pour les mettre à l’abri des rayons du soleil et lutter contre le réchauffement climatique qui fait perdre chaque année plusieurs mètres d’épaisseur à la glace alpine. A partir de début mai, la station de ski d’Andermatt, en Suisse centrale, va recouvrir de bandes de mousse en PVC son glacier du Gurschen, sur une surface totale de 3.000 m2, a expliqué le responsable des pistes, Carlo Danioth. Ce revêtement d’un centimètre d’épaisseur permet de renvoyer les rayons du soleil et de conserver le froid. La technique revient à 30 francs suisses (20 euros) par m2. Le glacier recule de 5 mètres chaque année, selon Danioth. D’autres stations suisses envisagent de suivre le mouvement, notamment en juillet sur le Titlis, près de Lucerne (centre), ainsi qu’à Saas Fee, dans le Valais (sud). Selon une étude publiée l’an dernier par l’Université de Zurich, les glaciers suisses ont perdu un cinquième de leur surface en quinze ans en raison du réchauffement climatique. . Elle retrouve un doigt dans son assiette Une jeune femme qui déjeunait dans un fast-food de Californie a eu la sinistre surprise de mordre dans un doigt humain, ont indiqué les services de santé locaux à l’AFP. La police a emporté le doigt pour l’analyser, a précisé Joy Alexiou, du département de la santé du comté de Santa Clara. La cliente “était en train de déjeuner lorsqu’elle a croqué dans quelque chose. Après avoir regardé de plus près, elle a découvert un doigt humain avec un bout d’ongle. Quand elle a réalisé dans quoi elle avait mordu, elle a immédiatement vomi”, a ajouté Joy Alexiou. Le personel du restaurant, au sud de San Francisco, a placé le doigt dans de la glace pour le conserver. Il a été soumis à un contrôle qui n’a rien révélé: “Nous n’avons aucune idée pour le moment sur l’identité du propriétaire du doigt”, a-t-on indiqué de même source. Un bureau d’analyses tentait de prendre une empreinte digitale du doigt et a ouvert une enquête. Les services de santé ont jugé improbable que le doigt puisse poser un problème sanitaire à la personne qui l’a mâché ni aux clients ayant mangé le même plat du fait de la température de cuisson élevée. . L’époux dénonce son mariage blanc L’époux d’un mariage blanc à Cholet (Maine-et-Loire) s’est dénoncé lui-même aux policiers quelques jours après l’union, évoquant des “regrets”, selon une source judiciaire. Au total, cinq hommes et femmes impliqués dans le mariage arrangé, destiné à permettre à une femme malgache d’obtenir des papiers pour rester sur le territoire français, ont été interpellés par les policiers de Cholet. Le “faux mari” a dénoncé l’affaire aux policiers quelques jours après le mariage, célébré le 3 février à la mairie de Cholet, expliquant qu’il n’avait pas compris “la combine” avant d’accepter cette union, et qu’il regrettait son geste. Français d’origine mais résidant à Madagascar, il avait été contacté par la famille de la femme malgache, aiguillée par son propre frère, qui réside à Cholet. L’homme s’était vu proposer un billet d’avion pour la France, en échange du mariage. Les faux époux, qui ont reconnu un “défaut de consentement”, comparaîtront le 10 juin devant le tribunal correctionnel. Ils risquent cinq ans d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.. Une fillette menottée par la police Une fillette de cinq ans a été menottée puis emmenée par la police de Floride (sud-est) après être entrée dans une colère destructrice en classe, a indiqué le journal St Petersburg Times. Les élèves étaient en train de compter des bonbons pour un exercice de mathématiques lorsque l’enfant s’est révoltée contre sa maîtresse qui lui retirait les confiseries. La fillette lui a porté un coup dans l’estomac, a cassé des assiettes et jeté des livres, selon le journal. Alertée, la police est arrivée pour calmer l’enfant en lui attachant les pieds et les mains avant de l’emmener dans un véhicule policier, affirme le journal. “Je ne veux pas aller en prison”, a lancé la fillette, qui a été ensuite remise à ses parents. Elle ne devrait pas retourner dans son école, selon sa mère.. Hôpital pour grenouilles Après six ans et demi de pattes cassées et de bobos en tout genre, l’unique hôpital pour grenouilles d’Australie ferme ses portes, faute de fonds suffisants, a indiqué sa fondatrice. L’hôpital, qui a accueilli jusqu’à 200 amphibiens, n’arrive plus à boucler les fins de mois du fait d’un financement insuffisant et d’un nombre trop important de malades. Les grenouilles arrivent de plus en plus avec des maladies jusqu’alors inconnues qui pourraient provenir de la dégradation de l’environnement, comme des modifications dans la couleur de leur peau, des pertes de poids, des léthargies. La fondatrice blâme également le nombre grandissant de personnes qui apportent les grenouilles et qui refusent d’acquitter les frais. Ces derniers, normalement entre 20 et 30 dollars américains, peuvent atteindre plus de 100 dollars. L’hôpital ne reçoit aucun financement public.. L’érotisme tient salon au Bourget L’érotisme sous toutes ses formes tenait salon jusqu’à dimanche 27 mars au parc du Bourget, près de Paris, à l’initiative d’Eropolis, société organisatrice qui milite pour “une sexualité épanouie, garante de l’équilibre du couple”. Sur 6000 m2, le salon Eropolis qui fait escale en région parisienne dans le cadre d’une tournée en régions, s’adresse essentiellement aux couples, car “l’érotisme est avant tout une affaire de couple”, a indiqué Catherine Quesne, commissaire général d’Eropolis. “La devise du salon est le respect. Ce n’est pas une foire: c’est un état d’esprit. La pornographie ou le voyeurisme solitaire n’est pas notre fonds de commerce. 70% de nos visiteurs sont des couples curieux ou désireux d’approfondir leur connaissance de l’érotisme”, a-t-elle ajouté. Parrainé par le chanteur Doc Gynéco qui sera présent pendant les trois jours du salon, Eropolis qui table sur 30.000 visiteurs, est “dédié au charme, à la sensualité et aux plaisirs des sens”. Sur 6000 m2, 70 exposants (lingerie, gadgets, bijoux intimes, producteurs de films érotiques...) sont annoncés. L’ancienne actrice de films X, Clara Morgane, dévoilera ce week-end une ligne de lingerie “sexy”. Des numéros de strip-tease seront également présentés. La grande nouveauté d’Eropolis 2005? Des vibromasseurs qui cachent bien leur jeu, déguisés par exemple en innocent petit canard en plastique.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc