×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1965 Le 24/02/2005 | Partager

. Il confond le collyre avec la glue Un dignitaire bouddhiste thaïlandais a subi une opération des yeux qui lui a partiellement redonné la vue après avoir confondu du collyre avec de la colle Superglue, a annoncé le 23 février le quotidien Nation. Le vénérable Prapatworakhun a subi une opération de deux heures sur un oeil dans un hôpital de province, qui a permis de retirer, à l’aide d’une solution à base d’acétone, la Superglue qu’il s’était mise dans les yeux par inadvertance, a indiqué le quotidien. Le supérieur de 81 ans d’un temple situé à une centaine de km au nord de Bangkok a expliqué au journal qu’il s’était servi dans le cabinet de pharmacie du temple où il cherchait du collyre pour calmer des brûlures oculaires. Mais à la place il a saisi un tube de colle Superglue. “J’ai fait tomber quelques gouttes par terre et j’ai vu un liquide clair, alors j’en ai mis quatre gouttes dans chaque oeil”, a dit le dignitaire, “en une minute mes yeux sont devenus très froids et les paupières se sont scellées”. Sur les conseils d’un moine du temple, il s’est appliqué du dissolvant sur les yeux pour tenter d’enlever la colle, mais cela l’a brûlé, a expliqué le dignitaire qui doit subir une opération de l’autre oeil.. Nu et ivre, il se trompe de voiture Un procureur de Floride, ivre et nu, a été arrêté alors qu’il s’était installé au volant d’un véhicule qui ne lui appartenait pas à la grande frayeur de sa propriétaire, rapporte un journal local le 22 février. Albert Tasker, 28 ans, a raconté à la police avoir bu avec des amis et s’être déshabillé pour ensuite s’amuser et s’installer ainsi dans la voiture d’un de ses amis, stationnée dans un parking de Key West. Mais le jeune procureur s’est trompé de véhicule et s’est installé dans une voiture déjà occupée par sa propriétaire. Cette dernière a pris peur, a crié et a appelé son fiancé, provoquant l’arrivée de la police. Key West, à l’extrémité sud de la Floride, est réputée pour l’attitude parfois excentrique de ses habitants.. Paris Hilton victime de piratageLes numéros de téléphone de plusieurs célébrités se sont retrouvés publiés sur Internet, après que le répertoire du téléphone portable de Paris Hilton, la blonde héritière de la chaîne d’hôtels, eût été piraté, rapporte la presse américaine le 21 février. “Ses données sont sur Internet”, a confirmé à CNN Bryan Zidar, porte-parole de la compagnie téléphonique T-Mobile, fournisseur du portable, qui contient un agenda électronique connecté à l’Internet. “Nous ne savons pas s’il a été piraté ou si quelqu’un a récupéré son mot de passe”. L’agenda de l’aspirante mannequin et vedette du petit écran, élue personnalité la plus sexy de l’année par le mensuel américain Playboy, contenait des dizaines de numéros de célébrités qui se sont soudain trouvées assaillies d’appels. Parmi elles, Victoria Gotti, fille du chef mafieux américain John Gotti et vedette d’une émission de téléréalité consacrée à sa famille, a expliqué au quotidien Daily News avoir reçu “100 appels en deux heures”. Autres vedettes concernées, selon d’autres médias, le rappeur Eminem, la chanteuse Christina Aguilera, les champions de tennis Andy Roddick ou Anna Kournikova. . A 3 ans, vivante auprès de ses parents morts droguésUne fillette de trois ans a été retrouvée vivante dans un appartement où sont décédés ses deux parents toxicomanes, à Kadan (100 km à l’ouest de Prague), a annoncé le 21 février la porte-parole de la police locale, Marie Pivkova. La fillette, qui se trouvait dans un bon état de santé, a été découverte par des membres de la famille qui l’ont prise en charge, a ajouté la porte-parole. Les policiers attendaient les résultats de l’autopsie du couple pour confirmer la thèse de la surdose et déterminer la date exacte de la mort. “C’est ensuite seulement que l’on pourra dire combien de temps l’enfant n’a pu compter que sur elle-même”, a dit Pivkova.. Les mendiants apprennent l’anglais Les mendiants de la ville sainte iranienne de Machhad (nord-est) vont apprendre l’anglais, a déclaré un responsable de la mairie cité le 21 février par le quotidien conservateur Kayhan. La municipalité de la deuxième ville du pays a décidé d’utiliser les compétences d’un indigent qui a fait des études à l’étranger, maîtrise l’anglais et “organise désormais des cours pour ses compagnons”, a rapporté le journal sans préciser la finalité de cet enseignement. “Vingt pour cent des nécessiteux de la ville ont le baccalauréat ou des diplômes universitaires”, a déclaré Seyed Jalal Fayazi, un responsable de la mairie, cité par Kayhan. La ville sainte de Machhad, où est enterré l’imam Reza, le huitième successeur du prophète Mahomet pour les musulmans chiites, accueille chaque année 12 millions de pèlerins, ce qui y explique la présence nombreuse des mendiants, en particulier autour des lieux saints. . Ma barbe, ou je tire!Un agent de la circulation de la police de la ville chiite de Kout, dans le sud de l’Irak, a tiré le 21 février sur son commandant, estimant qu’il n’avait pas à lui demander de se raser la barbe. “Je ne peux pas me raser pour ne pas aller contre la Marjaiya (les grands chefs religieux chiites) qui recommande de laisser pousser la barbe”, a répondu le policier à son chef, avant de lui tirer dessus et de le blesser grièvement, a raconté un autre policier témoin de l’incident, le lieutenant Ali Hussein. La scène s’est passée lors d’une revue d’inspection des agents de la brigade de la circulation de la ville chiite, à 175 km au sud-est de Bagdad. Le policier barbu, Zaid Maksoussi, qui a utilisé son Kalachnikov pour tirer a été mis aux arrêts et son chef qui a rang de commandant, touché au poumon et à la colonne vertébrale, a été transporté dans l’hôpital de la ville où son état de santé a été jugé sérieux par un médecin, le Dr Fadel Arar. . Mariage de flics retardé par des voleursUn couple de policiers sud-africains est arrivé en retard à son propre mariage, après avoir poursuivi et arrêté trois voleurs de voiture pris en flagrant délit sur le chemin de l’église, a rapporté lundi le quotidien The Star. L’inspecteur Gustav Myburgh, 27 ans, et Barbara Boegner, 25 ans, comptable dans la police sud-africaine, se rendaient le 19 février à la cérémonie de leur mariage dans le nord de Johannesburg lorsqu’ils ont vu trois hommes armés en train de voler une voiture. “Ils ont été confrontés à un choix difficile: prendre les voleurs en chasse ou faire ce qu’ils étaient supposés faire, c’est-à-dire se marier à l’heure prévue”, a raconté un porte-parole de la police, Eugene Opperman, cité par le journal. La mariée, dans sa robe blanche, et son futur époux ont finalement décidé de poursuivre les malfaiteurs. “Les voleurs ont été arrêtés et une arme illégale a été confisquée”, a ajouté le porte-parole. Quant au mariage, il a finalement eu lieu, avec 45 minutes de retard. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc