×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie Internationale

Un marché des matières premières bien déprimé

Par L'Economiste | Edition N°:394 Le 07/12/1998 | Partager

LES cours mondiaux du pétrole sont encore tombés et pourraient poursuivre leur chute en l'absence de toute mesure de redressement.
Sur l'International Petroleum Exchange, le prix du baril de brent a dangereusement frôlé le seuil des 10 Dollars, tandis que sur le marché à terme de New York, le baril de brut évoluait autour des 11 Dollars.
Au cours de la semaine, le cours du brent a atteint son niveau le plus bas depuis sa cotation sur l'IPE, le 23 juin 1988, en clôturant mardi à 10,21 Dollars (Cf L'Economiste du vendredi 4 décembre).
Le marché reste déprimé par l'échec de la réunion semestrielle de l'OPEP la semaine précédente et des tensions grandissantes entre membres du cartel sur le respect des engagements de réduction de la production.
Parmi les autres matières premières, les cours de l'or ont fini la semaine dernière en baisse. En cause, la faiblesse persistante des économies asiatiques et le poids de ventes spéculatives, dans un marché réagissant peu à la baisse concertée des taux d'intérêt dans la zone Euro.
Sur le marché londonien, le London Bullion Market (LBM), le prix de l'once a terminé la semaine à 292,65 Dollars contre 296 la semaine précédente.

Le cours de l'argent s'est également affaibli, en raison de l'augmentation constante des réserves du Comex, le marché new-yorkais des métaux précieux, à 78,56 millions d'onces en fin de semaine.
Sur le LBM, le prix de l'once était de 4,78 Dollars vendredi, cédant 14 Cents sur la semaine.
Les prix du palladium et du platine n'ont pas échappé à la règle, à cause notamment des livraisons ininterrompues de la Russie vers l'Asie et dans la crainte d'une accélération de ces exportations avant la fin de l'année.
Sur le London Palladium and Platinum Market, le prix de l'once de palladium au comptant a terminé la semaine à 271,50 Dollars contre 275, tandis que le cours de l'once de platine au comptant a cédé 4 Dollars à 346 Dollars.
Le cours du cuivre a également chuté sur le London Metal Exchange (LME). Il est tombé au plus bas en onze ans et demi, sous le poids de réserves officielles de métal rouge de plus en plus lourd.
Le prix du cuivre à trois mois a terminé la semaine en recul de 94,50 Dollars à 1.496 Dollars la tonne, tandis que les réserves du LME ont augmenté sur la semaine de 27.650 tonnes à 504.025 tonnes, à leur plus haut niveau depuis mars 1994.o

Wissal SEGRAOUI (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc