×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un installateur français de solutions de centres d'appels ouvre une filiale au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:905 Le 29/11/2000 | Partager

. Située à Casablanca, Vocalcom Maghreb est opérationnelle depuis quatre mois . L'exploitation d'un centre d'appels au Maroc coûte 40 à 50% moins cher qu'en FranceUNE nouvelle offre en centre d'appels vient d'arriver sur le marché marocain. Filiale du groupe français Vocalcom, la société Vocalcom Maghreb a démarré ses activités il y a moins de quatre mois. Cette filiale a déjà vendu deux centres d'appels. Editeur de logiciels et constructeur de solutions technologiques, Vocalcom s'est développée en conciliant deux cultures que sont l'informatique et les télécommunications. «Nous proposons à nos clients une solution packagée et disposons d'une technologie qui permet de gérer de façon qualitative les flux d'appels«, indique Mme Ghizlane Haloui, directrice de Vocalcom Maghreb.La société, qui exposait au [email protected] (les Journées de l'Internet du 22 au 24 novembre), procède en trois étapes. D'abord, elle effectue un audit pour mieux connaître les besoins de ses clients. Ensuite, elle les accompagne dans la mise en place du centre d'appels. En dernier lieu, elle intervient sur le volet ressources humaines. Selon Mme Haloui, le choix du Maroc pour l'installation d'une filiale du groupe a été motivé par de nombreux critères, dont les opportunités qu'offre aujourd'hui le marché marocain. Ce dernier est, selon Mme Haloui, en pleine évolution. De plus, ajoute-t-elle, «la société de consommation au Maroc est en phase d'expansion et la relation clients devient donc une priorité«. Les délocalisations et l'existence de pôles de compétences ont également encouragé l'ouverture de cette filiale. «Les ressources humaines coûtent cher au niveau d'un centre d'appels. Au Maroc, il existe des jeunes diplômés francophones qui pourraient devenir plus performants et efficaces que ceux qui opèrent en France«, estime Mme Haloui. Et de poursuivre: «En France, le marché est en phase de saturation. Les téléacteurs sont chers et il est difficile de les fidéliser puisqu'ils con-sidèrent que c'est un petit job«. Actuellement, le marché français compte un peu plus de 7.500 centres d'appels. En Europe, les experts avancent le chiffre de 80.000 centres d'appels employant 2 millions de collaborateurs pour l'an 2000.Vocalcom Maghreb dispose également de la possibilité d'intégrer à son offre packagée une liaison spécialisée entre le Maroc et la France. Ce qui favorisera la délocalisation des centres d'appels européens vers le Maroc.En réalité, l'exploitation d'un centre d'appels au Maroc (ressources humaines...) est 40 à 50% moins chère qu'en France.Selon Mme Haloui, le groupe dispose de plus de 500 clients en France qui pourraient être intéressés par leur démarche. Elle ne manque pas de relever que ce secteur pourrait créer des dizaines de milliers d'emplois au cours des cinq prochaines années.


Carte de visite

Créée en 1995, la société Vocalcom est une SA au capital de 500.000 Euros, dont le siège social se situe à Paris. Vocalcom est un éditeur de logiciels et un constructeur de solutions technologiques dans le domaine de la relation clients à distance.La société commercialise, avec la gamme Hermès, une large palette de produits s'adressant à tous les métiers en contact quotidien avec les clients et qui permettent de gérer tous types d'interactions: e-mail, Web, téléphone, fax, GSM, courrier...En 1999, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 51 millions de Francs, dont 20% à l'international et prévoit pour 2000 un chiffre d'affaires de 100 millions de FF dont 40% à l'international, soit une progression de 96%. Outre Casablanca, Vocalcom a ouvert quatre autres filiales à Bruxelles, Chicago, Montréal et Milan. L'objectif pour 2001 est d'être présente en Grande-Bretagne et Espagne.K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc