×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un hôpital des spécialités ambulant à Ouarzazate

Par L'Economiste | Edition N°:2766 Le 29/04/2008 | Partager

. Plusieurs caravanes médicales en mission dans la région . Objectif: pallier le manque de médecins spécialistes Dans le sud du Royaume, le printemps a été marqué par de grandes actions humanitaires. En effet, plusieurs caravanes médicales ont été organisées dans les provinces d’Ouarzazate et de Zagora. Généralistes, dentistes, ophtalmologues, gynécologues, cardiologues, pédiatres, autant de spécialistes qui ont fait le déplacement tout au long de ce mois d’avril vers les vallées de Drâa et du Dadès. Objectif : venir en aide aux populations nécessiteuses des deux provinces. Le besoin en matière médicale dans cette région, on ne le soulignera jamais assez, est énorme. A Tinghir, à 160 km au nord d’Ouarzazate, une soixantaine de médecins ont réalisé, mi-avril, plus de 400 consultations gratuites, dont plus de 40 interventions chirurgicales. Le bloc opératoire de la petite ville n’en avait jamais connu autant durant presque une année d’existence. Dans le même esprit, la femme rurale, les enfants et les jeunes filles ont bénéficié, du 24 au 27 avril, d’une caravane médico-sociale. Là, les gynécologues ont procédé à des consultations, effectué des dépistages du cancer du col de l’utérus et prodigué des conseils en matière de planification familiale. Ainsi, une dizaine de localités ont été ciblées afin d’améliorer l’accès des femmes aux services du suivi gynécologique et d’assurer les soins pédiatriques des enfants. Des ateliers de sensibilisation ont été organisés autour de la santé maternelle et reproductive.A Zagora, la coopération maroco-américaine a mobilisé une soixantaine de médecins dentistes américains et marocains. L’occasion était propice pour pallier le manque de spécialistes dans la région. Cette action humanitaire de solidarité, initiée par l’ONG américaine « Share a smile » (Partager un sourire) et la Fondation Hassan II pour les handicapés, a profité à près de 1.500 personnes pour ce qui est des soins dentaires et à environ 500 personnes pour les soins ophtalmologiques et dermatologiques. Rappelons que les provinces de Ouazazate et de Zagora, qui représentent une superficie de 40.000 m2, manquent cruellement d’infrastructures hospitalières. Les deux hôpitaux provinciaux n’ont pas la taille pour répondre aux besoins des 700.000 habitants de la région. De plus, de nombreuses spécialités sont inexistantes, notamment la cardiologie, gynécologie, pédiatrie, dermatologie, neurologie. La situation est encore plus déplorable après l’hémorragie provoquée par la politique des départs volontaires.De notre correspondant, Ali Rachidi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc