×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Un guide pour la gestion des déchets médicaux

Par L'Economiste | Edition N°:1870 Le 07/10/2004 | Partager

. Utile et nécessaire pour le Maroc qui produit 38.000 tonnes/anLa gestion des déchets hospitaliers reste un défi pour le Maroc qui en produit chaque année 38.000 tonnes. Et cela sans tenir compte des autres déchets médicaux diffus, qu’il s’agisse de ceux émanant des cabinets de médecins privés ou de particuliers en automédication (diabétiques, porteurs de virus, etc.). Ces déchets, qu’ils soient infectieux ou non, nécessitent un traitement particulier. Pour sensibiliser les intervenants dans le domaine hospitalier, Eramédic, filiale du groupe Cofimag, a présenté lundi 4 octobre à Rabat un guide sur le “traitement des déchets d’activités de soins en dix questions”. Ce document de 64 pages fait le tour de la question. Il fournit une classification des déchets produits par les établissements de soins, les principes régissant leur traitement, la manière de les éliminer. Le guide fournit également des informations sur les étapes de mise en œuvre d’un projet de gestion sans risque des déchets hospitaliers et les dangers liés aux techniques d’élimination déjà existantes. Edité en 5.000 exemplaires, ce document est “destiné aux professionnels de la santé et aux divers intervenants dans le domaine de l’élimination des déchets d’activités de soins”, précisent les responsables. Et d’ajouter que la publication de ce guide s’inscrit dans “un projet éditorial global dont la finalité est d’accompagner le développement des technologies biomédicales au Maroc et de contribuer à la formation continue des professionnels de la santé”. De son côté, Rachid Belkahia, directeur médical d’Eramédic, a dévoilé à L’Economiste que sa société éditera bientôt un autre guide sur les bonnes pratiques de stérilisation et de désinfection. “Le projet est fin prêt”, a-il précisé. Eramédic, spécialisée dans l’ingénierie hospitalière, la distribution et la maintenance du matériel médical et de laboratoire, a également présenté, lors de cette rencontre, une nouvelle solution fondée sur le broyage-stérilisation. Ce système est fabriqué par la société française Ecodas dont il tire son appellation. Il prévoit le traitement des déchets dans un broyeur-stérilisateur avant de rejoindre la filière des ordures ménagères. Les déchets contaminés, une fois broyés, sont chauffés par vapeur d’eau jusqu’à une température de 138 °C pendant 10 minutes et la pression augmente jusqu’à 3,8 bars. Le procédé se déroule selon un cycle de 40 à 60 minutes.Le système Ecodas, commercialisé à partir de 2 millions de DH, est déjà utilisé au Maroc. Il a été testé par le ministère de la Santé dans trois hôpitaux à Fès, Tétouan et Kénitra. Il a également été installé au Laboratoire de la Gendarmerie royale. “Nous venons d’équiper 5 hôpitaux. Et dans une deuxième phase, nous équiperons 9 autres”, a souligné Jaafar Squalli, président & CEO d’Ecodas. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc