International

Un géant de l’énergie en Europe

Par L'Economiste | Edition N°:2411 Le 29/11/2006 | Partager

. Accord d’intégration entre Iberdrola et Scottish PowerLe numéro 5 britannique de l’énergie Scottish Power a annoncé mardi 28 novembre son rachat par le numéro 2 espagnol Iberdrola pour 17,1 milliards d’euros, sur fond de consolidation du secteur en Europe et de montée en puissance des groupes ibériques. Ce rapprochement va créer, selon Iberdrola, le numéro 3 européen de l’énergie, avec une valeur d’entreprise (capitalisation boursière et dette) de 63,8 milliards d’euros et un chiffre d’affaires cumulé de 20 milliards d’euros, selon les derniers résultats annuels des deux groupes.L’OPA lancée par Iberdrola, composée à 53% de numéraire et le reste en actions, a été recommandée par la direction britannique. Elle représente une prime de 16% par rapport au cours de clôture de Scottish Power le 7 novembre, date à laquelle le groupe britannique avait annoncé avoir été approché.Chaque actionnaire de Scottish Power recevra, pour chaque titre détenu, 400 pence en numéraire et 0,1646 action Iberdrola. Le secteur de l’énergie est en pleine consolidation en Europe, avec le projet de fusion GDF-Suez en France et la tentative de rachat de l’espagnol Endesa par l’allemand Eon pour 37,1 milliards d’euros. Scottish Power avait rejeté il y a un an une OPA d’Eon d’un montant de 11,3 milliards de livres. Les entreprises espagnoles sont par ailleurs de plus en plus nombreuses à racheter des concurrentes britanniques.Après la banque Abbey National, tombée dans le giron du groupe Banco Santander Central Hispano il y a deux ans, l’opérateur de téléphonie mobile O2 a été racheté par Telefonica en 2005, et le gestionnaire des principaux aéroports britanniques, BAA, a été repris en 2006 par le groupe de construction Grupo Ferrovial. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc