×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Un forum pour les ingénieurs télécoms

    Par L'Economiste | Edition N°:660 Le 15/12/1999 | Partager

    · Initiée par l'INPT, la manifestation accueillera près de 1.500 participants
    · L'objectif est de rapprocher les organismes de formation et les professionnels


    L'INPT (Institut National des Postes et Télécommunications) va initier des journées de rencontres étudiants-employeurs dans le secteur des télécoms. L'institut qui veut faire connaître ses formations organise du 20 au 21 janvier un forum sur "la convergence des technologies de l'information et les défis pour le Maroc du 3ème millénaire". Le forum sera également l'occasion de rapprocher les organismes de formation et le monde professionnel. Objectif, doter le secteur des compétences nécessaires à son essor et cerner la spécificité de son environnement et les possibilités de carrières offertes ainsi que les exigences et propositions des entreprises.
    A noter que dans les télécoms, le système éducatif produit 140 lauréats par an via l'INPT, l'Ensias (Ecole Nationale Supérieure d'Informatique et d'Analyse des Systèmes) et l'Ecole Mohammadia des Ingénieurs. De plus en plus courtisés, les lauréats de ces instituts sont approchés par les recruteurs ou les chasseurs de têtes avant même la fin de leur parcours. La semaine dernière, les dirigeants d'une société française d'ingénierie et de consulting en visite au Maroc ont validé le recrutement d'une quinzaine de lauréats de l'INPT(1). D'ailleurs, selon des professionnels, il devient de plus en plus difficile de trouver des ingénieurs télécoms sur le marché et surtout les retenir au Maroc. En effet, les conditions salariales et les perspectives de carrières sont plus avantageuses ailleurs. Le forum de l'INPT ouvert aux étudiants de tous les institus spécialisés va voir la participation des deux opérateurs (Medi Telecom, Maroc Telecom ainsi que de plusieurs équipementiers Ericsson, Nokia...). Les organisateurs attendent près de 1.500 personnes durant les deux jours.
    Outre les prises de contact étudiants-entreprises, les organisateurs ont prévu des conférences animées par des professionnels et traitant entre autres des évolutions et tendances des technologies de l'information, des télécoms mobiles: besoins et services ainsi que de la recherche. D'autres conférences plus ciblées feront la lumière sur les nouveaux services des technologies de l'information et leur impact sur l'entreprise. Sont prévues également des tables rondes sur le profil de télécoms, du point de vue de l'utilisateur, de l'opérateur et du constructeur.

    Cf L'Economiste n° 658 du vendredi 10 décembre.


    Les formations de l'INPT


    Créé en 1961, l'INPT était rattaché à l'ONPT. Avec la réforme du secteur et la nouvelle loi sur les télécoms, l'institut sera rattaché à l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications en 1998. L'accès à cet institut est ouvert sur concours aux élèves des classes préparatoires de mathématiques et aux candidats titulaires du CUES (MP ou PC). La formation est étalée sur trois années en plus d'un stage-projet d'une durée de quatre mois. L'INPT a trois branches de formation: communications mobiles, informatique pour les télécoms et ingénierie multimédia. En matière d'équipement, l'INPT dispose d'une vingtaine de laboratoires d'enseignement et de recherches. L'encadrement est effectué par 50 enseignants en plus des intervenants extérieurs.

    Badra BERRISSOULE

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc