×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Un film de Debbouze en tournage à Agadir

    Par L'Economiste | Edition N°:1975 Le 10/03/2005 | Partager

    . «Indigènes» sortira dans les salles en juin 2006. Debbouze, Rochdy Zem et Samy Naciri acteurs vedettesLa base navale d’Agadir s’est transformée récemment, le temps d’un tournage de film, en plateau de cinéma. Pendant quatre jours, Rachid Bouchareb y a tourné quelques séquences de son dernier film, Indigènes, qui retrace l’histoire des soldats africains lors de la deuxième guerre mondiale. “Il s’agit précisément du rôle qu’ont joué les goumiers et tirailleurs marocains, algériens et sénégalais dans la libération de la France de l’Occupation, entre 1943 et 1945. Ces années ont également été marquées par la constitution de l’armée d’Afrique”, raconte le réalisateur. Pour lui, c’est une manière de leur rendre hommage et de rappeler que ces hommes ont constitué les 4/5 de l’armée française lors des batailles livrées pour libérer la France et l’Italie. Baptisé “Indigènes” en référence au parcours de ceux qu’il évoque, ce long métrage rassemble des figures connues du cinéma français et qui ont en commun d’être des enfants issus de l’immigration. Ces beurs, comme on les appelle, sont Jamal Debbouze, Roshdy Zem, Samy Bouajila et Samy Naciri. Quatre acteurs de renom auquel le réalisateur a attribué les rôles principaux. La première partie du tournage a démarré, il y a deux mois, à Ouarzazate. Doté d’un budget de 14,5 millions d’euros, il est produit par les sociétés Tessalit production et Kiss Film. Cette dernière est une entreprise de production de Jamal Debbouze. “Plusieurs chaînes de télévision françaises, sans oublier la RAM, l’ONMT ainsi que l’armée marocaine, ont apporté leur soutien à la réalisation du film”, précise Rachid Bouchareb. Selon lui, le long métrage sera finalisé vers avril 2006 pour sortir en salles le mois de juin suivant. Ce n’est pas le premier film qu’aura réalisé Bouchareb pour le grand écran. Né à Paris en 1959, mais d’origine algérienne, il est diplômé de l’Idhec, une école de cinéma parisienne où il a appris le métier de 1983 à 1985. C’est en 1987 qu’il fera ses débuts en tant que réalisateur avec un film aux USA. Suivra par la suite en 1990 un autre en Algérie. Intitulée “Cheb”, cette œuvre est une des plus importantes dans laquelle il s’était investi à cette époque. En 1994, il se déplacera en Asie pour la réalisation d’un autre film. Outre deux films pour la télévision, son parcours sera également marqué par un retour en 2000 aux USA pour tourner “Little Sénégal”, un titre qui rappelle un quartier de New York.


    Hommage aux tirailleurs

    Réalisateur, scénariste et producteur, Rachid Bouchareb signe avec “Indigènes” son 8e long métrage. Les scènes seront filmées en France, en Italie, au Maroc et en Algérie. Bénéficiant d’un casting de rêve, Indigènes revient sur l’histoire de ces tirailleurs généralement oubliés des commémorations de la Seconde Guerre mondiale. A travers l’histoire d’Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassir, le cinéaste vient rappeler qu’ils furent 130.000, dont environ 110.000 Maghrébins et 20.000 Africains, engagés dans les offensives alliées d’Italie, de Provence et d’Alsace. Pour Jamal Debbouze, faire Indigènes c’est “aussi expliquer aux jeunes beurs qu’ils ne sont pas nés en France par hasard”. Ce dernier, actuellement acteur le mieux payé de France, a demandé pour ce film le tarif syndical. De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc