×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

UBS définit les secteurs de demain

Par L'Economiste | Edition N°:2455 Le 01/02/2007 | Partager

. Energies renouvelables et isolation thermique, créneaux porteurs. Automobile, acier, tourisme, agriculture... à hauts risquesLA banque suisse UBS, numéro 1 mondial de la gestion de fortune, recommande à ses milliers de clients de tenir «compte des changements climatiques», dans leurs décisions d’investissement. A cet effet, la banque a publié le 31 janvier une étude sur les «incidences du changement climatique pour les investisseurs». «Le changement de climat est une problématique aiguë, qui présente à la fois des risques et des chances pour l’investisseur», a déclaré au cours d’une conférence de presse à Zurich Klaus Wellershoff, responsable de la division analyse de la banque. Il s’agit, a-t-il ajouté, de gérer «l’impact d’un phénomène sans précédent», «car les changements climatiques seront très perceptibles dans notre environnement économique durant les 30 prochaines années». La banque distingue les secteurs porteurs tels que les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables, ou polluant peu. Dans l’énergie renouvelable, l’UBS recommande les producteurs de biocarburant, les entreprises de géothermie ou actives dans l’hydraulique. Autre secteur d’avenir: les éoliennes, qui ont connu un véritable essor en Allemagne depuis 2004, date de l’introduction de subventions pour cette activité. La banque suisse recommande aussi d’investir dans les entreprises spécialisées dans l’isolation thermique ou dans les moteurs hybrides. Parmi les secteurs qui vont souffrir du changement climatique, la banque cite le secteur automobile, le ciment, les produits chimiques, l’acier, mais aussi le tourisme et l’agriculture.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc