×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Tunisie: Nouvelle stratégie pour le tourisme

    Par L'Economiste | Edition N°:1798 Le 25/06/2004 | Partager

    . Modernisation des unités, formation professionnelle, communication… LE gouvernement tunisien a pris une série de mesures pour améliorer le rendement du secteur touristique, lors d’un conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, a annoncé l’AFP citant une source officielle à Tunis. Un programme-pilote de modernisation concernera environ 45 unités hôtelières d’une capacité d’accueil de 20.000 lits. Des efforts seront faits pour «diversifier» les produits touristiques proposés «en accordant plus d’importance au tourisme culturel et en optimisant le patrimoine culturel et civilisationnel» tunisien.S’agissant de la formation des personnels, l’Ecole de tourisme de Sidi Dhrif (proche de Tunis) sera transformée en Institut supérieur des études touristiques, avec pour mission de former les cadres moyens et supérieurs.Enfin, un portail Internet national va être créé pour «dynamiser la promotion et la commercialisation du produit national tunisien, en associant toutes les parties intervenantes dans ce secteur».Ces décisions ont été prises à l’issue d’une consultation nationale sur l’état du secteur touristique et sur ses perspectives d’avenir, lancée en février dernier pour déceler les lacunes et chercher les remèdes.Une reprise du tourisme a été constatée en Tunisie au 1er trimestre 2004 (près d’un million de visiteurs, soit 19% de plus par rapport à la même période de l’an dernier), selon des statistiques officielles.En 2003, la Tunisie a réussi à maintenir sa moyenne habituelle de visiteurs (cinq millions par an), grâce à des actions de promotion.L’industrie touristique contribue à hauteur de 6% au PIB et fournit 340.000 emplois directs et indirects en Tunisie.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc