×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Trophée BMCI-PME : Medidis industrialise la baguette d'encadrement

    Par L'Economiste | Edition N°:85 Le 24/06/1993 | Partager

    Medidis, société de fabrication de baguettes d'encadrement, vient de remporter le trophée BMCI de l'investissement pour la catégorie PME. L'unité industrielle intervient dans un marché longtemps dominé par la production artisanale.

    MEDIDIS qui vient de remporter le trophée BMCI pour la catégorie PME, a été créée en 1989 avec un capital social de 2 millions de DH Ce capital est détenu à hauteur de 70% par la famille Bennis et les 30% restants par des personnes physiques.

    Le prix lui a été décerné pour la conduite d'un projet dont le montant de l'investissement, effectué en plusieurs étapes, s'élève à 15 millions de DH. Celui-ci englobe l'achat du terrain, l'installation du parc machines et du fonds de roulement. Le financement bancaire et le leasing représentent 25% du coût du projet.

    "Medidis est le fruit d'une fusion de deux sociétés indépendantes, gérées auparavant par la famille Bennis. Il s'agit de Mondial Cadres, pour la fabrication des baguettes et Dounia décor pour la distribution d'albums photos et de posters", explique M. Saâd Bennis, administrateur délégué. Ainsi, outre la fabrication de moulures et de baguettes d'encadrement, la société Medidis compte parmi ses activités la commercialisation et la distribution d'albums photos et de posters importés. Concernant ce dernier point, un contrat de partenariat a été signé entre Medidis et la société Scandecor, société suédoise "n°1 mondial dans la distribution de posters", pour la distribution exclusive sur le Maroc des produits Scandecor et la commercialisation des produits Medidis à l'étranger. Les marchés extérieurs visés par la société sont principalement les pays d'Europe, et à terme, la Scandinavie et le Moyen-Orient.

    Contrebande et piratage

    Avant le lancement de celui-ci, l'étude de marché, qui a duré deux années, a révélé "un besoin croissant en baguettes d'encadrement face à une production artisanale souvent de mauvaise qualité, ce qui engendrait l'importation de ce matériel, explique M. Saâd Bennis. Les baguettes ont cessé d'être importées depuis le démarrage de la société Medidis. "Nous sommes 50% moins chers que l'étranger", indique-t-il.

    "Le marché marocain, poursuit M. Bennis, est complexe et subit les assauts de la contrebande des pays du Maghreb et de l'Espagne au niveau du piratage, notamment des posters et des albums ". L'unité de production de la société est située à Kénitra sur une superficie de 2.500m2 dont 2.000 couverts. Le siège social, qui fait également office d'agence commerciale, se trouve à Casablanca.

    La capacité de production de l'usine de Kénitra est de 4 millions de mètres linéaires, 80% de cette capacité sont aujourd'hui réalisés.

    L'usine est entièrement automatisée et équipée de matériels d'origine allemande, italienne, espagnole et anglaise. Elle est dotée de machines pour le traitement du bois, le sciage et pour les "effets spéciaux" en mesure d'offrir un grand nombre de motifs pour les cadres. D'autres machines complètent le processus de fabrication et sont utilisées pour le finissage (le polissage et le vernissage). L'usine compte également des machines destinées aux emballages, selon les normes européennes, à savoir de films thermorétractables pour les cadres et un système d'étiquetage informatisé.

    La société compte plus de 500 articles entre les baguettes d'encadrement, les albums photos et les posters. Les prix des baguettes varient entre 2 et 20 DH. Pour les albums, les prix à l'instar des cadres sont fonction des formats et varient de 20 à 50DH.

    Les posters sont commercialisés sous la marque Scandecor, les albums sous marque Innova (filiale de Scandecor) et les cadres photos sous marque Ideco (également filiale du partenaire suédois). Les grandes surfaces, les librairies, les laboratoires photos, les kiosques et les encadreurs constituent les principaux clients de la société. Medidis vient de signer un contrat avec la société MFIN (Mouldings Fames International) pour le lancement d'une nouvelle usine de fabrication de moulures, de baguettes de cadres et autres articles de décoration (tables de salon, par exemple). La nouvelle unité est en cours de construction à Kénitra sur une superficie de 5.000m2 et sera opérationnelle à partir du mois d'octobre. "Le but est d'offrir au marché un produit haut de gamme", explique M. Bennis. La production sera destinée au marché local et à l'export. Le montant de l'investissement est de 10 millions de DH, financé à 30% par des fonds propres et à 70% par des crédits à moyen terme. Une partie de l'investissement (5 millions de DH) est déjà engagée pour l'acquisition du terrain et l'achat des machines.

    M.O.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc