×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Transport urbain: Une réglementation s’impose

Par L'Economiste | Edition N°:2661 Le 28/11/2007 | Partager

. La loi tarde à venir. L’implication de l’Etat est incontournablePersonne ne peut contester aujourd’hui la défaillance et l’inefficacité de notre système de transport urbain, en particulier au niveau des grandes agglomérations. Il n’arrive plus à accompagner l’accroissement et le développement des villes, et devient plus que jamais une source de problèmes pour la population et l’environnement, ainsi qu’un handicap pour la croissance économique. Cet avis est actuellement fortement partagé par les différents responsables des départements concernés, en particulier ceux des ministères de l’Equipement, du Transport et de l’Intérieur. Dans ce cadre, ce dernier a organisé les 26 et 27 novembre 2007, un atelier sur la qualité des services publics. Un large volet a été réservé au transport urbain. Parmi les principales recommandations de cette rencontre figure la réglementation du secteur et notamment la préparation d’une loi sur le transport urbain. Celle-ci est considérée comme un préalable pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie dans le domaine. Cette approche doit s’attaquer aux points faibles de la politique poursuivie actuellement. Ces causes ont été déjà rappelées, lors d’une rencontre(1) sur le sujet, par Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport. Il s’agit en particulier de la multiplicité des acteurs intervenant dans le secteur et l’absence d’une administration locale professionnelle. A cela s’ajoute un déficit au niveau de l’approche de la problématique permettant de sortir avec une vraie politique de l’Etat en matière de transport urbain. Sur ce volet, il convient d’avancer les expériences des villes de Rabat et de Casablanca dont la démarche est complètement différente. Pour la plus grande métropole du Royaume, on constate un retard énorme en matière de transport urbain. Depuis des décennies, plusieurs études ont été lancées par Casablanca pour savoir s’il lui fallait un métro ou un tramway. Finalement, c’est cette dernière option qui est retenue, selon le maire Mohamed Sajid. Apparemment le projet est sur les rails car des échéances ont été données officiellement quant à la mise en service des lignes (www.leconomiste.com). D’après Sajid, les travaux de la première tranche seront lancés en 2009 et seront achevés en 2012. Pour Rabat, l’idée d’un tramway est relativement récente. Le projet remonte en effet à 2002 et ce dernier est bien avancé. Le constructeur français Alstom a déjà été sélectionné pour la fourniture des rames qui devraient relier la capitale à Salé à partir de 2010. Contrairement à Casablanca, les études et les travaux pour la réalisation du projet de tramway sont chapeautés par l’Agence de la vallée de Bouregreg avec un fort engagement des pouvoirs publics. Sur ce point, les participants à la rencontre ont réitéré l’importance du rôle de l’Etat pour accompagner les régions dans la mise en place d’un système de transport efficace. Mais, outre le soutien financier, les villes attendent une assistance sur d’autres plans, notamment en matière de logistique et de mise en place d’une réglementation adéquate.


Déplacement urbain

L’élaboration d’un plan de déplacement urbain (DPU) est un préalable nécessaire pour la mise en place de tout projet de transport dans les villes. Il regroupe l’ensemble des données sur la problématique et précise la part de chaque mode de déplacement au niveau de la région concernée. Pour le moment, ce travail a été effectué au niveau de Rabat et Casablanca. Pour cette dernière, la part des trafics des bus et des taxis ne dépasse pas 30%. Le reste est partagé entre les voitures particulières, les motocycles et les carrioles. Nour Eddine EL AISSI------------------------------------------------(1) Séminaire sur le financement public dans le secteur des déplacements urbains organisé le 13/11/2007

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc