×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Transport de voyageurs
    La grande traquée de Ghellab

    Par L'Economiste | Edition N°:2668 Le 07/12/2007 | Partager

    . Horaires des autocars révisés pour éviter le racolage. La billetterie unifiée et rationaliséeLES voyageurs seront chouchoutés jusqu’au bout. Après le projet du TGV, qui va permettre de réduire considérablement la durée des voyages, notamment sur l’axe Casablanca-Tanger (www.leconomiste.com), de nouvelles mesures sont en route.Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, l’a annoncé mercredi dernier devant la Chambre des représentants. Il s’agit en effet de l’introduction de nouvelles mesures, «pratiques et urgentes», visant essentiellement à améliorer la qualité des prestations du transport public des voyageurs et la sécurité routière. Elles sont prévues pour janvier 2008 selon les propos du ministre. Ainsi, les horaires des autocars seront révisés afin d’arrêter le racolage des passagers, pratique très courante pour les «graisseurs» au niveau des gares routières et qui en font leur gagne-pain. Et pour mettre un peu d’ordre par rapport à ce volet, il sera possible de consulter directement les voyages disponibles sur le site du ministère grâce à la mise en place d’un système approprié. Par ailleurs, les gares routières, de vrais microcosmes où se côtoient diverses activités, notamment la vente de billets au noir, la «restauration»… vont également bénéficier de ces mesures. Dans ce sens, interviendra la mise à niveau des espaces et des services au sein des gares routières. La billetterie, parmi d’autres activités, va être unifiée et rationalisée.Il sera également procédé à une action de qualification et de classement des compagnies de transport public de voyageurs. Le ministre a expliqué que ces plans allaient faire l’objet d’un examen visant à dégager les besoins exacts dans ce domaine, y compris la nécessité de garantir des services de transport desservant les banlieues des grandes villes.Des efforts seront fournis pour assurer l’activation progressive des mesures et des orientations tracées par les différents plans nationaux, régionaux et provinciaux dans ce secteur.L’amélioration des conditions de transport des citoyens est une nécessité, vu l’état actuel du secteur. Le ministère a, en outre, ajouté à ses objectifs l’élaboration d’un projet intégré visant la réforme du système du transport public des voyageurs. Il s’agira de le rendre conforme aux normes de disponibilité, de qualité, de sécurité, de confort et du coût abordable.Sara BADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc