Economie Internationale

Traité de Maastricht : Les Quinze veulent achever la réforme

Par | Edition N°:249 Le 10/10/1996 | Partager


LES Quinze sont déterminés à achever la réforme du Traité de Maastricht. Un accord est en effet intervenu le 5 octobre lors du sommet de Dublin, sur d'importants éléments, notamment le respect du calendrier et de la méthode. Ainsi, les travaux devraient se terminer en juin prochain lors du Conseil d'Amsterdam. «Pour respecter ces délais, a expliqué le président français Jacques Chirac, la présidence irlandaise présente-ra un projet de traité ainsi qu'un bref document répertoriant les sujets non réglés et les solutions en présence». L'Allemagne et la France soumettront au sommet de Dublin en décembre prochain leur propre projet de traité. Le chancelier allemand Helmut Kohl n'a pas exclu la tenue d'un nouveau Conseil européen extraordinaire pour traiter notamment des nouvelles pondérations des voix et du pouvoir des commissaires...
La situation au Proche-Orient a été également débattue. Les Quinze tiennent à faire entendre la voix de l'Union dans le processus de paix engagé. Ils ont décidé de désigner un représentant pour coordonner l'action européen-ne et contribuer à relancer ce processus de paix.
Concernant la réforme des institutions communautaires, préalable à l'élargissement de l'Union, les Quinze l'ont reléguée au dernier chapitre des négociations.
Par ailleurs, et à l'exception de John Major, ils ont tous admis qu'un chapitre sur l'emploi devrait être intégré dans le traité. C'est la première fois que l'Allemagne accepte ce principe. «Il ne s'agit pas de créer des emplois, ni de provoquer de nouvelles dépenses, mais de mieux coordonner les politiques nationales», a précisé le Premier ministre luxembour-geois Jean-Claude Juncker.
Les Quinze ont en outre admis, à l'unanimité, la coopération renforcée. Il s'agit d'une flexibilité permettant à ceux qui le souhaitent d'aller de l'avant sans attendre ni exclure les autres.
Cette clause devra être intégrée dans le traité afin que les membres de l'Union ne subissent pas le rythme imposé par les moins rapides.

Synthèses réalisées par Badra BERRISSOULE


  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc