×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Toyota accuse une nouvelle baisse de ses résultats

    Par L'Economiste | Edition N°:143 Le 01/09/1994 | Partager

    Les résultats du constructeur automobile nippon Toyota sont en baisse pour la quatrième année consécutive. Pour l'exercice 1993-1994, clos en juin dernier, le bénéfice consolidé avant impôts a chuté de 27% à 236 milliards de Yens (100 Yens = 8,97DH). Ce résultat est conforme aux prévisions de la firme mais légèrement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice compris entre 200 et 250 milliards.

    La hausse du Yen, qui s'est répercutée sur le niveau de ventes, et la baisse des taux d'intérêt qui a réduit la rentabilité des placements financiers sont à l'origine de ces contre-performances, selon les responsables du constructeur. L'an dernier, Toyota a immatriculé 2,784 millions de voitures, soit 11,3% de moins qu'en 1992-1993, 678.000 bus et camionnettes (-8,6%) et 41.000 véhicules industriels (-6,7%). La firme aura ainsi vendu 3,505 millions d'unités, un chiffre qui monte à 4,13 millions en tenant compte des ventes de ses filiales. A terme, Toyota ambitionne d'atteindre la barre de 5 millions d'immatriculations comme elle espère inverser la tendance dès cette année, grâce notamment à la reprise de son marché domestique, reparti à la hausse aux mois de juin et juillet, et au développement de sa production à l'étranger. Celle-ci devrait lui permettre de réduire son exposition aux risques monétaires. Sur l'ensemble de l'exercice 1994-1995, dont la durée sera ramenée à neuf mois pour aligner la date de clôture des comptes sur l'année fiscale japonaise, la maison mère entend réaliser un bénéfice avant impôts de 200 milliards de Yens pour des ventes de 6.200 milliards. Ces prévisions ont été effectuées sur la base d'un Dollar à 103 Yens contre 99 actuellement.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc