×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tous les services d'assainissement seront bientôt privatisés

Par L'Economiste | Edition N°:948 Le 01/02/2001 | Partager

. La municipalité a lancé un appel d'offres . L'Espagnol Hortigone-Martinez est l'unique soumissionnaire Concernant l'assainissement dans la ville d'El Jadida, il faut distinguer entre deux volets: d'une part, l'assainissement solide et d'autre part, la gestion de l'eau, l'électricité et l'assainissement liquide.Pour ce qui est du premier point, relevant de la municipalité, sa cession à une société privée vient d'être décidée. Une commission formée d'élus et de techniciens a effectué plusieurs visites dans des villes ayant une expérience dans la privatisation du service de ramassage des ordures ménagères (Essaouira, Safi, etc.). Il faut dire que la municipalité d'El Jadida a pendant longtemps négligé l'assainissement solide. Les conséquences sont malheureusement visibles. Le centre-ville pullule de dépotoirs de déchets domestiques. Un dossier technique a ainsi été préparé et un appel d'offres lancé. Une seule société s'est présentée. Il s'agit de Hortigone-Martinez, également chargée de l'assainissement solide à Nador et gestionnaire du transport urbain à Marrakech. Le dossier de cette société espagnole est actuellement à l'étude.Pour ce qui est du second volet, les choses sont plus compliquées. L'assainissement liquide relève de la compétence de la municipalité alors que la distribution eau-électricité est du ressort de la régie autonome de la province (Radeej). Pour pouvoir privatiser ce service, une note du Ministère de l'Intérieur (direction des régies et des services concédés) préconise que la municipalité cède d'abord l'assainissement liquide à la Radeej pour que celle-ci fasse l'objet, par la suite, d'une privatisation. La cession se fait donc en deux phases et à El Jadida, on en est à la première. C'est dans ce cadre qu'une commission municipale a effectué une visite à Lydec pour s'enquérir de l'expérience casablancaise. A. E. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc