×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme/Vision 2020
Les régions, associées à la stratégie

Par L'Economiste | Edition N°:3410 Le 24/11/2010 | Partager

. Des contrats-programmes signés avec les 8 régions touristiques. Gouvernance régionale, suivi, évaluation… les nouveautés La Vision 2020 du tourisme sera rendue publique dans une semaine exactement. Ceux qui s’attendaient à en avoir les premières indiscrétions lors de la nouvelle sortie médiatique de Yassir Zenagui, ministre de tutelle, sont restés sur leur faim. Toute la primeur sera réservée aux Assises du tourisme, prévues le 30 novembre. Mais une chose est sûre: la nouvelle stratégie en matière de tourisme sera à forte connotation régionale. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le ministre, accompagné des professionnels, a fait la tournée de toutes les régions. Beni Mellal-Tadla a été la dernière étape bouclée lundi dernier. Pour l’élaboration de la Vision 2020, le ministère privilégie ainsi la démarche bottom-up. «Les professionnels locaux sont les mieux placés pour faire la promotion de leur potentiel touristique», affirme Yassir Zenagui, ministre du Tourisme. Selon le ministre, des études ont été présentées aux opérateurs de chaque région pour leur expliquer l’évolution des investissements touristiques ainsi que leur perception des produits Maroc et régions… La combinaison de ces données avec le potentiel de chaque région permettra de déboucher sur des produits à fort potentiel. Pour rappel, l’analyse des nouvelles tendances dans le domaine du tourisme montre que les mentalités ont bien changé. Auparavant, plus de 80% des touristes qui visitaient le Maroc étaient intéressés par le tourisme balnéaire. Depuis quelque temps, 39% de ces visiteurs sont attirés par le culturel. «Les concertations régionales ont pour objectif d’aboutir à des plans régionaux de développement touristique avec les professionnels régionaux et les autorités locales. Ces contrats-programmes régionaux seront déclinés à partir de janvier 2011», explique Hamid Addou, directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT). La tournée régionale a permis de procéder au recensement des potentialités de chaque région. Il s’agit, entre autres, des oasis, des lacs, des montagnes, des plages, des monuments… Au total, 1.450 sites touristiques ont été identifiés et documentés, dont seulement 320 sont exploités. Par ailleurs, trois thématiques complémentaires ont été retenues pour l’ensemble des régions dans le cadre de la Vision 2020: culturel, balnéaire et nature. Par ailleurs, huit territoires touristiques ont été définis. Chaque territoire aura un ou plusieurs positionnements et un contrat-programme basé sur un plan d’action, défini avec la tutelle. Les feuilles de route régionales seront en parfaite cohérence avec les grands axes de la stratégie nationale du tourisme. Pour réaliser les objectifs de la Vision 2020, toutes les régions devront être outillées dès janvier 2011 pour attirer les investisseurs. Le but étant d’éviter les retards enregistrés lors de la Vision 2010. Aucun budget n’a été annoncé, mais l’on affirme qu’une batterie de mesures, comme les incitations fiscales, et des outils de financement, tels que les banques et les fonds d’investissement, seront mis en place pour attirer aussi bien les opérateurs nationaux que les institutionnels étrangers.


Indicateurs de performance

La nouvelle feuille de route du tourisme sera administrée sur un plan régional. Un système de gouvernance devra d’ailleurs être mis en place dans chaque région. Il reste à en définir les conditions d’implémentation. Dans tous les cas, les régions seront dotées des structures nécessaires. Outre la gouvernance, le suivi, la mise en place d’indicateurs de performance et l’évaluation seront désormais intégrés dans le cahier des charges de la nouvelle stratégie. Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc