×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tourisme/Ouarzazate
Des «Experts du Maroc» explorent les potentialités

Par L'Economiste | Edition N°:2916 Le 05/12/2008 | Partager

. Objectif: diversifier les marchés émetteurs . Atouts du pays: paysages divers, événements artistiques, grand site cinématographique,…L’opération «Experts du Maroc» bouge. L’Office national marocain du Tourisme (ONMT), qui en est l’instigateur, présente le produit Maroc à des marchés non traditionnels. A Ouarzazate, les éductours se suivent et ne se ressemblent pas. Les derniers en date étaient représentés par des opérateurs belges et espagnols. L’objectif est bien évidemment de voir de très près la diversité et la richesse du produit Maroc. Les professionnels locaux, fédérés au sein de leur Conseil provincial de tourisme (CPT), ne lésinent pas sur les moyens. Ils facilitent toutes les visites et offrent à l’ONMT un bon prétexte pour y multiplier les visites de prospection. Ils sont, en effet, conscients aussi bien du coût que des retombées. Ainsi, chaque groupe trouve un circuit préalablement préparé, des guides et des réunions organisées. Un agenda très serré. Deux présentations d’une dizaine de minutes chacune ont permis de mettre les projecteurs sur les potentialités naturelles de la région. Des images montrant ainsi les paysages naturels, le patrimoine architectural, l’artisanat local, les gravures rupestres, les dunes et les espaces désertiques ainsi que les infrastructures touristiques, notamment hôtelières. Les organisateurs des présentations ont également mis l’accent sur les rendez-vous et les différents événements qui rythment la région toute l’année. Du festival d’Ahwach, en avril, au moussem des Roses à Kelâat M’gouna, puis le Festival du tapis à Taznakht et enfin la symphonie du désert, une messe artistique présentée aux professionnels. En plus de cet aspect touristique, les délégations belge et espagnole ont eu droit à un film promotionnel de six minutes présentant toutes les facettes de l’industrie cinématographique. Sans commentaire aucun, le film remonte le temps avec Lawrence d’Arabie, Momie, Kundun, en passant par toutes les pellicules italiennes sur les histoires de la Bible, Gladiateur, Astérix Obélix et enfin Kingdom of Heaven, Hills have eyes, Prince of Persia et Pope Jeanne. Tourisme et cinéma riment en effet très bien. Outre les infrastructures touristiques locales, les membres des deux délégations ont visité plusieurs sites, dont la casbah de Taourirt, le musée de cinéma, le lac de Fint, les gorges de Todgha et Dadès et la casbah des Aït Benhaddou. «Ces opérations permettent de s’ouvrir sur d’autres marchés non traditionnels, comme celui de Belgique et quelques régions espagnoles, afin d’épargner à notre pays cette dépendance combien dangereuse à un seul marché émetteur (ndlr: la France)», souligne Rahou Belghazi, président du CPT Ouarzazate. Pour les opérateurs belges et espagnols, le Maroc présente d’importantes potentialités. Mais, indique Stéphane Esther, représentant d’un tour-opérateur belge, «il reste seulement un trait différentiel. Votre pays demeure encore cher pour plusieurs touristes et notamment en temps de crise». Et ce jeune professionnel de relever une certaine progression sensible depuis quelques années de la présence du Maroc sur le marché belge.


Marché espagnol convoité

Les éductours espagnols appartenant à plusieurs régions se sont répartis en groupes de vingt-cinq personnes. Le premier groupe représentait la région catalane. Une délégation madrilène est également attendue dans l’objectif d’examiner les potentialités et d’insérer la destination dans les voyages qu’ils vendent au Maroc. Trois autres groupes de même nombre représentant d’autres régions espagnoles se rendront prochainement dans la région. De notre correspondant, Ali Rachdi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc