×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme
Les Espagnols découvrent Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:2005 Le 22/04/2005 | Partager

. Les opérateurs des deux pays veulent renforcer les échanges. Des campagnes de promotion bientôt lancées en Espagne Le CRT de Casablanca veut faire de la métropole une destination touristique importante. Les rencontres promotionnelles se succèdent. Après les Italiens, le 8 avril dernier, c’était au tour des Espagnols de découvrir la destination. A cet effet, une rencontre a été organisée par le CRT en fin de semaine dernière entre les opérateurs des deux pays. Un seul et même objectif: exposer les potentialités de la cité blanche. Les professionnels espagnols et marocains partagent le même constat: les échanges sont en deçà des attentes. “La proximité géographique n’est pas assez exploitée. Nous sommes à 15 Km de l’Espagne, c’est moins qu’un marathon et pourtant nos relations ne sont pas à la hauteur de nos objectifs”, lance un professionnel marocain.Pour un autre opérateur, “nous devons conjuguer nos efforts pour multiplier nos échanges par 10. Casablanca ne reçoit actuellement que 30.000 touristes espagnols dont 15.000 touristes d’affaires”. Le tourisme d’affaire se porte relativement bien. Il est appelé à se développer avec la progression des investissements espagnols au Maroc. “ Les quelques sociétés ibériques déjà présentes au Maroc telles que Méditel ou encore Altadis drainent une clientèle de haut niveau”, souligne un autre professionnel marocain. D’où l’impératif de tisser des relations d’affaires entre des agences de voyages, de tourisme et des hôtels des deux pays. Mais tout effort reste sans effet tant qu’il n’est pas accompagné par la mise en place de nouvelles correspondances entre le Maroc et l’Espagne. Et la RAM a beaucoup à faire à ce niveau. D’ailleurs son responsable de vente a affirmé qu’“en été 2005, la compagnie lancera des vols quotidiens au départ de Grenade et 4 hebdos au départ de Valence”. Il faut rappeler aussi que, de 2003 à 2005, l’offre de la RAM a été multipliée par 9 concernant la ville de Casablanca et des vols directs à destination de Marrakech ont été lancés. Une ville qui reste prisée par les Espagnols. Toujours dans cette stratégie de promouvoir la destination casablancaise auprès des Espagnols, la délégation du Tourisme en Espagne compte lancer une campagne de promotion. Il s’agira d’une publicité par insertion dans la presse, affichages en stations de bus, de métros et autres lieux publics. L’objectif est d’atteindre 500.000 visiteurs espagnols et 1 million de nuitées en 2010. Pour rappel, le Maroc a enregistré, en 2004, 349.000 arrivées et 580.000 nuitées.


Chiffres

Casablanca reçoit annuellement 600.000 visiteurs internationaux, particulièrement pour des missions d’affaires. Les visiteurs nationaux, par contre, ne sont que 100.000. Côté structures d’accueil, la capitale économique dispose de 45 hôtels classés et 11.000 lits. En 2004, Casablanca a réalisé 1,1 million de nuitées avec une durée moyenne de séjour de 2,3 nuits. En 2012, les objectifs consistent à doter la métropole d’une capacité de 10.000 chambres et atteindre 1,2 million de visiteurs. Pour ce faire, la cité blanche compte se positionner davantage sur le tourisme d’affaire (golf, congrès, incentive), tourisme de passage (croisière) et tourisme de séjours et de loisirs (cité break). Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc