×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme : Piètre situation des délégations régionales

Par L'Economiste | Edition N°:991 Le 06/04/2001 | Partager

. Faibles moyens financiers, mauvaise répartition des ressources humaines, dégradation des locaux… les dysfonctionnements des services extérieurs sont légion. Ils exercent à peine 10% de leurs prérogativesUne enquête effectuée auprès de responsables des services extérieurs du Département du Tourisme a révélé une situation déplorable. Censées être la vitrine du tourisme national, les délégations sont “loin d'atteindre le niveau de fonctionnement souhaité” et exercent à peine 10% de leurs prérogatives. Elles “agissent comme de simples bureaux administratifs, d'une manière sporadique, sans politique ni programme d'action, ni objectif précis”, conclut l'enquête.Cette situation est le résultat d'une indigence généralisée. Sur le plan financier tout d'abord, toutes les délégations, à l'exception de celle de Laâyoune, sont insatisfaites des moyens qui leur sont alloués: au total 3,3 millions de DH en 2001, soit 3 à 4% du budget du Département du Tourisme. Même insatisfaction pour les ressources humaines. L'étude montre que leur effectif est soit pléthorique et mal réparti, soit extrêmement réduit. Le nombre de fonctionnaires oscille entre 1 personne à Tata et 43 à Casablanca. Entre les deux, “les inégalités sont criantes”, souligne l'étude. 17 délégations sur 24 requièrent un renforcement de leurs effectifs.Sur le plan des locaux, la situation n'est pas meilleure. L'étude a révélé que 6 délégations sont mal situées, que d'autres sont logées dans des locaux “totalement délabrés” (Safi) ou “dégradés” (Agadir). La superficie ne répond à aucune norme de fonctionnement. Elle varie entre 1.000 m2 pour les délégations de Marrakech et Laâyoune et 60 m2 pour celles d'Al-Hoceima et Rabat. D'ailleurs, le délégué de la capitale n'a pas caché son mécontentement lors de “la Journée des délégués du Tourisme”, organisée mercredi 4 avril en présence de M. Fathallah Oualalou, ministre en charge du secteur. Le délégué a qualifié le siège de sa délégation de “W.C.”.Pour résoudre ces problèmes, l'étude a suggéré trois solutions: réaménager les locaux existants pour les délégations d'Azilal, Safi, Errachidia et Agadir, déménager dans d'autres plus spacieux et mieux situés pour celles de Rabat et El Jadida et, enfin, construire de nouveaux sièges à Oujda et Fès.Côté équipement, l'enquête indique que les délégations régionales sont relativement bien dotées contrairement à celles provinciales souffrant d'une extrême indigence. D'ailleurs, 10 d'entre elles sollicitent du matériel informatique, 9 des équipements bureautiques, 6 l'achat de véhicules et 4 l'accès à Internet. La liste des besoins, comme celle des dysfonctionnements, est longue.


Mauvais découpage

Au départ, les délégations du Tourisme dépendaient de facto de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT). En 1994, un arrêté les a érigées en services extérieurs et les a soumises à la tutelle du Ministère du Tourisme. Certaines sont restées cependant rattachées à l'Office.En vertu de ce texte, 7 délégations régionales et 17 provinciales ont été créées. La répartition régionale répond à l'ancienne carte administrative du pays, composée de seulement 7 régions. D'où l'étendue du périmètre d'action de certaines délégations à plusieurs provinces. Ce découpage fait perdre beaucoup de temps aux délégués, tout le temps pris dans les réunions des Comités Technique Provinciaux (CTP). En plus, il ne répond pas à la carte touristique du pays. Les responsables du Ministère sont unanimes: il est à revoir. Omar MAKHFI


. Ouverture d'un club du Ministère de l'Education NationaleUn club du Ministère de l'Education Nationale sera ouvert mercredi prochain au quartier Ryad à Rabat. Selon un communiqué, M. Abdellah Saâf, ministre de l'Education Nationale, présidera l'inauguration de ce club. Il s'agit de promouvoir les oeuvres sociales au profit des familles de l'enseignement. . Journée nationale de l'AdministrationLa Fédération des Associations des Administrateurs des Administrations Publiques célèbre, ce 7 avril à Rabat, la journée nationale de l'administrateur, sous le signe de “l'aboutissement du statut particulier propre au corps des administrateurs”. C'est l'occasion pour la Fédération d'annoncer une stratégie et un programme d'action pour la reconnaissance de ce statut.. Session du Comité international du Congrès minier mondialSelon un communiqué de la Fédération de l'Industrie Minérale (FDIM), la 82ème session du Comité international de l'organisation du Congrès Minier Mondial aura lieu du 17 au 20 avril à Marrakech à l'Hôtel Sheraton. Au menu notamment, des exposés sur l'environnement et la lutte contre la pollution dans les mines.. Forum de l'Ecole Mohammadia d'IngénieursLe Forum de l'Ecole Mohammadia d'Ingénieurs se tiendra les 10 et 11 avril. Cette manifestation aura lieu sous le thème “L'université peut-elle être le moteur de l'économie de notre pays”. Au menu, figurent notamment la présentation de la réforme, l'université outil de développement ainsi que l'école d'ingénieurs face aux nouveaux enjeux. . Une délégation marocaine en TurquieUne délégation d'opérateurs économiques marocains effectuera, du 24 au 29 avril, une visite en Turquie. Selon un communiqué de la Fédération des Chambres de Commerce, d'Industrie et de Services du Maroc (FCCISM), cette mission a pour objectifs notamment de relancer le Conseil d'affaires et créer des joint-ventures dans des secteurs concurrentiels, en particulier le textile et la confection.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc