×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Tourisme mondial: 2006 marquera un tournant

Par L'Economiste | Edition N°:2255 Le 14/04/2006 | Partager

. Croissance de 4,2% pour les 10 prochaines années, et la Chine en vedetteL’année 2006 devrait marquer un virage pour le secteur du tourisme après le marasme lié au 11 septembre, et la Chine émerge comme un nouvel Eldorado au potentiel de croissance fulgurant.«En 2006 la grande nouveauté c’est que, pour la première fois depuis le 11 septembre, nous pouvons dire que le secteur est en croissance continue et qu’il l’est pour les 10 prochaines années sans doute», souligne Jean-Claude Baumgarten, le président du Conseil mondial du tourisme et du voyage (WTTC).Selon lui, le tourisme va connaître une croissance de 4,2% pendant les 10 prochaines années. «Cela va être des années très bonnes pour le secteur», a assuré Baumgarten dans une interview à l’AFP en marge du forum annuel du WTTC organisé cette année à Washington.Tous les pays ne seront pas logés à la même enseigne. La croissance devrait être modérée pour les marchés «matures» comme l’Europe ou les Etats-Unis par exemple, mais très forte dans les pays émergents comme l’Inde ou la Chine. La Chine ainsi est le marché type en évolution, selon Baumgarten, qui souligne la vigueur de la demande intérieure avec l’émergence d’une classe moyenne aisée. Le WTTC estime à 8% la croissance annuelle du tourisme en Chine dans les 10 années à venir. De son côté le transport aérien va connaître une croissance spectaculaire. «On considère que les Chinois vont acheter 2.000 appareils commerciaux au cours des 10 prochaines années, ça fait du travail pour Boeing et Airbus!» souligne Baumgarten.Et les Chinois eux-mêmes seront de plus en plus courtisés par les tour-opérateurs étrangers. «Nous sommes à un tournant. Après une croissance intérieure énorme, les Chinois s’apprêtent à voyager à l’étranger et l’un de leurs principaux critères sera, outre la géographie et la culture, leur sécurité à l’étranger», a assuré lors du forum Mei Yunxin, le président de Beijing Tourism Group.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc