×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme: Le trend haussier se confirme

Par L'Economiste | Edition N°:3385 Le 18/10/2010 | Partager

. Une hausse de 30% du volume des nuitées en septembre. Agadir enregistre le plus haut taux d’occupationLe tourisme renoue avec les performances d’antan au Maroc. Durant le mois de septembre, le volume des nuitées dans les établissements classés a enregistré une hausse de 30% par rapport au même mois en 2009. Les statistiques du département du Tourisme montrent que la majorité des destinations se sont inscrites à la hausse le mois dernier. A leur tête, Marrakech et Agadir qui ont affiché des croissances pour le moins exceptionnelles. Elles se sont établies respectivement à 28 et 33%. Ces performances ont été à l’origine des 65% des nuitées totales additionnelles. Casablanca, Tanger, Rabat et Fès s’inscrivent également sur un trend haussier. Dans ces villes, les nuitées ont progressé respectivement de 19, 54, 30 et 21%. Pour sa part, l’arrivée des touristes aux postes frontières a progressé de 27% (les étrangers 28% et les MRE 27%).Quant au taux d’occupation, ce sont les villes d’Agadir (15 points), de Tanger (13 points) et de Marrakech (6 points) qui ont enregistré les plus fortes hausses en septembre. Sur les neuf premiers mois de 2010, le nombre total des nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés affiche une hausse de 11%. De janvier à fin septembre, près de 7,15 millions de touristes sont passés par les postes-frontières marocains. Ainsi, le volume des arrivées a augmenté de 11% par rapport à la même période de 2009. Durant cette période, les nuitées ont enregistré une hausse de 11%. A elle seule, Marrakech a généré la moitié du total des nuitées additionnelles (avec une hausse de 16%). Pour leur part, les villes d’Oujda-Saïdia, Casablanca, Agadir et Tanger ont affiché des hausses respectives de 38, 11, 5 et 14%. En revanche, Fès s’est inscrite dans une quasi-stabilité par rapport à 2009. Quant au taux d’occupation moyen des chambres, il s’est amélioré durant les neuf premiers mois de cette année de 2 points par rapport à la même période de 2009. Il s’est établi à 44%. Sur le registre du transit international par aéroport, le nombre des passagers étrangers a atteint les 10 millions au cours des neuf premiers mois de cette année. Durant la même période de l’an dernier, le nombre de passagers étrangers ayant transité par les aéroports était de 8,5 millions (soit une progression de 18%).Et c’est toujours l’aéroport Mohammed V qui accapare la part du lion avec 47% du nombre de passagers. Les aéroports de Marrakech Ménara et Agadir Al Massira ont drainé des parts respectives de 23 et 10%. J.B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc