×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme: La reprise soutenue par les résidents

Par L'Economiste | Edition N°:3163 Le 04/12/2009 | Partager

. Grâce à eux, les nuitées ont progressé de 1,3% en octobre. Deuxième mois consécutif de hausse. Les recettes de voyages ont atteint 4,1 milliards de DHPour le deuxième mois consécutif, les performances des résidents soutiennent beaucoup l’activité touristique. D’après les statistiques du tourisme du mois d’octobre, les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés ont progressé de 1,3% par rapport à la même période en 2008. Une croissance soutenue principalement par les résidents en hausse de 25%. Alors que les nuitées des non-résidents se sont affichées en recul de 3%. En cause, le recul des nuitées des principaux marchés émetteurs, notamment la France, l’Allemagne et la Belgique, respectivement -4, -15 et -26%. «Par contre, le marché espagnol maintient ses chiffres de croissance, avec une moyenne de +25% par mois depuis juillet», indique le département du Tourisme. Quant aux destinations, les nuitées ont augmenté de 6% à Casablanca et Tanger, 5% à Marrakech. Fès a connu la plus forte progression avec 17%.A noter que Marrakech retrouve des couleurs depuis les trois derniers mois. Tant mieux, puisque cette destination représente le tiers de l’activité nationale. De même, son rôle dans le secteur est supposé s’accroître dans les cinq prochaines années, au vu du plan d’action opérationnel de Marrakech développé par le Centre régional du tourisme (CRT) et le cabinet Monitor. Ce plan prévoit de porter les nuitées à 12 millions d’ici 2014. Réalisable ou pas, la ville draine actuellement 1,5 million de nuitées. Elle parie notamment sur le doublement de sa capacité litière d’ici 2015 pour atteindre 80.000 et un taux d’occupation moyen de 60%. Ce qui devrait générer des recettes supplémentaires de 10 milliards de DH (cf. www.leconomiste.com). Globalement, en octobre, les arrivées aux postes-frontières ont progressé de 11%, soit une hausse de 6% des arrivées des étrangers et 20% des MRE.S’agissant des recettes touristiques, elles se sont établies à 4,1 milliards de DH, en croissance de 10% sur un an. Cependant, sur les dix premiers mois de l’année, les recettes de voyages sont en recul de 7,7% à 44,4 milliards de DH. Les hausses de septembre et octobre respectivement de 15 et 10% ne compensent pas les chutes vertigineuses des recettes enregistrées en début d’année, atteignant -27% en février.Franck FAGNON

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc