×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tourisme: CMKD investit dans le Plan Biladi

Par L'Economiste | Edition N°:2761 Le 22/04/2008 | Partager

. Un investissement de 350 millions de DH à Ifrane . Plus de 5.000 nouveaux lits . La mise à niveau urbaine en cours de réalisationC’est officiel. La capitale de l’Atlas se dotera bientôt d’une nouvelle station touristique. La convention relative à l’aménagement et au développement de celle-ci a été paraphée vendredi dernier par le Consortium maroco-koweïtien pour le développement (CMKD), à Ifrane (cf.www.leconomiste.com). Représentant un investissement de près de 350 millions de DH, ce projet s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme interne, connu sous l’appellation «Biladi». Ainsi, la future station touristique d’Ifrane s’étalera sur une superficie de 30 ha. Elle permettra la création de plus de 5.000 lits, toutes catégories confondues. Dont 700 sous forme de résidences touristiques et 4.000 sous forme de campings. Rappelons que 8 nouvelles stations sont inscrites dans le Plan Biladi pour une capacité totale de 19.000 lits. La province d’Ifrane compte actuellement 16 hôtels classés d’une capacité d’hébergement de 1.248 lits et 15 non classés (725 lits). La nouvelle infrastructure d’hébergement encouragera les touristes nationaux à venir en masse, de plus en plus attirés par des niches éco touristiques. Par ailleurs, la province d’Ifrane a entamé un vaste programme de mise à niveau urbaine, en 2007. Celui-ci se poursuit jusqu’en 2009 pour une enveloppe de 133 millions de DH. Le programme est réalisé à 70 % et concerne l’aménagement de différentes artères, la réfection des voiries et l’actualisation des réseaux d’eaux et d’éclairage public. Y figurent aussi la construction de fontaines publiques, l’aménagement de parkings, espaces verts et ronds-points. «Le but de cette mise à niveau est de contribuer au confort des habitants et des visiteurs, tout en conciliant circulation des véhicules et déplacement piétonnier», explique Karim Kassi Lahlou, gouverneur de la province. Selon lui, la ville ambitionne de se positionner comme destination-phare en matière de tourisme vert. C’est dans cet esprit qu’Ifrane réaménage son centre ville, ses voies de circulation et route qui mène à la source Vittel. L’objectif est de «vivre la ville autrement». Sa restructuration porte également sur le réaménagement des quartiers sous-équipés et du marché hebdomadaire, la création d’un centre commercial, l’aménagement de deux stades sportifs, l’extension du réseau d’eau potable et l’organisation de la circulation. Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc