×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme: Bonnes performances à fin mai

Par L'Economiste | Edition N°:2312 Le 05/07/2006 | Partager

. Des nuitées en hausse de 9%. 16,7 milliards de DH de recettesAucun mois ne se passe sans que les statistiques du tourisme national ne reflètent une embellie. Qu’il s’agisse de janvier (un mois théoriquement mort sur le plan touristique) ou de mai, les chiffres fournis par le ministère du Tourisme sont encourageants. Pour 406.000 arrivées, le nombre de nuitées réalisées par les établissements classés est de l’ordre de 1,407 million en mai au lieu de 1,318 un an plus tôt, soit une hausse de 7%. Sur les cinq premiers mois de l’année, la croissance des nuitées est de 9% (6,51 millions) pour des arrivées d’environ 2,1 millions. Elle est à mettre à l’actif des touristes non-résidents qui ont généré 87% des nuitées additionnelles. Encore une fois, ce n’est pas le marché français qui a entraîné la plus forte hausse. Les marchés britannique, belge, italien et allemand ont enregistré des hausses respectives de 31, 21, 19 et 7%. Quoiqu’en valeur absolue, le marché français reste en tête de liste avec plus de 2,646 millions de nuitées. La quasi-totalité des principales destinations se sont inscrites en hausse en termes de nuitées. «A l’exception de Fès, Ouarzazate et Tétouan dont les nuitées ont peu varié, on note avec satisfaction les résultats positifs enregistrés au niveau d’Agadir (+14%), Marrakech (6%), Casablanca (11%), Tanger (9%), Rabat (8%), Meknès (31%) et Essaouira (27%). Les chiffres attestent donc d’une amélioration des nuitées dans toutes les villes. Marrakech et Agadir restent bien entendu en tête. Le taux d’occupation des chambres s’est établi pour sa part aux alentours de 51% en mai. Pour les cinq premiers mois, il est de 49%.La proportion des touristes internes dans l’activité globale est nettement inférieure à celle des non-résidents. Ces derniers contribuent à plus de 5 millions de nuitées alors que les résidents ont réalisé au total un peu plus d’un million de nuitées. Cette disproportion reflète la politique menée au niveau national qui encourage davantage le tourisme international au détriment du tourisme interne. Même la stratégie des tour-opérateurs nationaux, qui devait booster le tourisme intérieur (cf. www.leconomiste.com), est actuellement retardée. Le transport aérien profite à coup sûr de l’embellie du marché. A fin mai, 3,2 millions de passagers ont transité par les aéroports internationaux, soit 422.000 de plus sur un an. Enfin, les recettes générées par le tourisme au titre des cinq premiers mois se sont élevées à 16,7 milliards de DH soit 3 milliards de DH supplémentaires par rapport à l’an dernier. Ces chiffres devraient continuer à marquer une hausse. Le Maroc serait, selon l’ONMT, surbooké cet été, raison pour laquelle les MRE n’auront droit à aucune campagne en leur faveur (cf. www.leconomiste.com).A. D.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc