×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Total Maroc défend son action sociale

    Par L'Economiste | Edition N°:2488 Le 20/03/2007 | Partager

    Total Maroc a profité du passage de la directrice de l’innovation et de la diversité du groupe pour dresser le bilan de son implication sociale à travers le pays, jeudi dernier à Casablanca. Catherine Ferrand a rappelé que le géant du pétrole possédait, entre tous, la présence la plus importante à l’extérieur de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). «Nous avons donc un rôle à jouer en tant qu’acteur de développement», fait remarquer Mme Ferrand.Les niches que Total privilégie pour son action sociale sont la santé et l’éducation. «Nous croyons que le développement économique passe par la paix sociale. Et la paix sociale, par ces deux enjeux précis», ajoute-t-elle. L’administrateur-directeur général de Total Maroc, Dimitri Xylinas, a donc invité plusieurs de ses partenaires à venir témoigner des efforts engagés par la société. Outre la construction d’une résidence au sein du nouveau Village d’enfants SOS à El Jadida, un partenariat avec des associations œuvrant au profit des enfants défavorisés, Total s’est impliqué dans la réinsertion sociale d’ex-détenus, avec la Fondation Mohammed VI. La société en emploie d’ailleurs quelques-uns dans ses stations-service. C’est cependant le travail effectué en collaboration avec l’Association de lutte contre le sida (ALCS) qui a le plus retenu l’attention. Une importante campagne de sensibilisation et de prévention des infections sexuellement transmissibles sera menée auprès des chauffeurs routiers marocains et étudiants pendant l’année 2007. «Ce projet est emblématique, car il répond à deux préoccupations, la sécurité de nos transporteurs et produits, puis la santé et l’hygiène de vie de nos travailleurs», admet Catherine Ferrand.Hakima Himmich, fondatrice de l’ALCS, a également annoncé la mise sur pied d’une action panmaghrebine, qui sera organisée conjointement avec une association algérienne. L’enveloppe consacrée aux actions sociales du groupe atteint les 90 millions d’euros chaque année, sans compter les contributions supplémentaires de chacune des filiales.Marie-Hélène GIGUÈRE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc