×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Top Modèles: Pose, danse et vidéo

    Par L'Economiste | Edition N°:5 Le 28/11/1991 | Partager

    Premier centre de formation de mannequins à Casablanca, Top Modèle cherche à combler un manque longtemps ressenti par des secteurs en développement.


    Une première au Maroc. A côté des écoles de formation ou de perfectionnement qui voient le jour à Casablanca; Top Modèle lance une formation destinée à la mode, la publicité et l'audiovisuel dont l'essor est entravé par l'absence de professionnels.
    Ainsi, Top Modèle vise à former des mannequins polyvalents susceptibles d'exercer dans les trois métiers.
    "Le Maroc dispose d'une capacité artistique inestimable. Il a une luminosité impeccable. Et les grands couturiers préfèrent les paysages marocains pour les photos de mode de leurs collections" nous affirme la responsable du centre, Mme sylvie Moreira et "j'ai pensé non seulement dévoiler ce côté artistique, mais également en tirer profit".
    D'origine française et chorégraphe de formation, Mme Moreira vit au Maroc.
    Pour elle, le secteur du textile connaît un essor important. Et les grandes entreprises de confection ont besoin de mannequins professionnels pour participer à des défilés internationaux de mode, manière d'honorer leurs produits à l'étranger.
    Le nombre d'agences de publicité ne cesse d'augmenter. Et le rôle économique de la publicité prend plus d'ampleur. Néanmoins, on ne s'est nullement préoccupé de la création d'écoles prodiguant les techniques et outils nécessaires à l'exercice d'une telle fonction.
    Pour monter un spot publicitaire et selon Mme Moreira, les agences de publicité se trouvent obligées d'engager des gens au hasard ou recourir au fameux "connaissez-vous quelqu'un qui ferait l'affaire?".
    D'énormes budgets sont donc consacrés aux films publicitaires où des personnes prêtent leur voix off aux acteurs. "Pourquoi faire appel à deux personnes alors qu'une seule peut suffire?" se demande Mme Moreira.
    Pour le cinéma national, la formation théorique fait défaut à la motivation des artistes.
    Ce sont ces motifs majeurs qui ont incité Top Modèle à concevoir un programme axé sur trois principales directions, essentielles et complémentaires:
    - L'esthétique
    - La pose-photo
    - Le maintien et l'expression corporelle.

    Top Modèle propose un enseignement qui s'étale sur six mois. Les cours sont dispensés en français à raison de trois heures par jour, dans une classe ne dépassant guère les vingt élèves.
    Des cours du soir sont aussi envisageables à l'intention de celles qui ont déjà un emploi et voudraient se perfectionner et s'affirmer.
    Mais l'originalité de cette école réside dans le fait qu'elle est accessible à tous les niveaux d'étude et sans limite d'âge.
    A Top Modèle, la formation est couronnée par l'obtention d'un certificat de mannequin professionnel.
    En plus d'une période de stages, l'élève est munie d'un "Press-book" et une cassette vidéo contenant des photos et séquences filmées de l'intéressée posant avec différents habits.
    Enfin, l'objectif principal que s'est assignée Top Modèle est celui de former des mannequins professionnels pour mieux répondre à un besoin imminent et exprimé par plusieurs entreprises relevant des secteurs précités. Dans ce sens, Mme Moreira n'exclut par la possibilité, dans l'avenir de coopérer avec ces sociétés...

    M.I.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc