×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tiznit: Qui payera l’électrification rurale?

Par L'Economiste | Edition N°:2075 Le 29/07/2005 | Partager

. La commune somme les habitants des douars de payer le prix du branchement . Elle dit «ne pas avoir les moyens»LES habitants du douar Mighermane de la commune d’Ouijane (Tiznit) sont dans tous leurs états. La commune leur a imposé de payer 700 DH pour bénéficier de l’électricité. Ce qu’ils refusent catégoriquement. «Pourquoi nous obliger à une telle somme. Les autres douars n’ont rien déboursé et pourtant ils sont branchés au réseau électrique depuis plus de 4 ans», affirme Lhoucine Essermad, fondateur de l’Association du douar.Le projet d’électrification de la zone a été initié en 1998. Et les douars avoisinants ont été alimentés. Selon Essermad, «à l’époque, nous avions à faire un choix. Nous avions privilégié de désenclaver le douar et d’alimenter en eau potable les familles. C’étaient des priorités que nous avions financées par nos propres moyens». Et d’ajouter, «le chantier de l’électrification est une responsabilité de l’Etat». En ce moment, la commune d’Ouijane tente de redresser cette situation. Mais la population du douar refuse la méthode préconisée par cette collectivité locale. L’électrification de la région a en effet débuté en 1998 par l’initiative de 4 douars: Elaioune Oufla, Lâioune Izdar, Assaka et Akal Melloulne. Ceux-ci ont pris en charge tous les frais, en supportant la quote-part de leur commune à savoir 2,5 millions de DH. La commune d’Ouijane est composée de 41 Douars. Pour les brancher à l’électricité, elle a signé une convention avec l’ONE en 2003: l’office se charge des travaux d’électrification; en contrepartie, la commune est obligée de payer annuellement 180.000 DH pendant 5 ans. «Notre budget est très maigre. Nous n’avons pas les moyens de payer ces sommes. La commune a déjà demandé à l’Administration centrale de nous exonérer, mais en vain», explique Oubamouh Mohamed, président de la commune d’Ouijane. De toute la région, 9 douars ne sont pas encore électrifiés. Et pour cause, l’incapacité de la commune à honorer ses engagements envers l’ONE. En vue de remédier à la situation, un accord a été conclu, en mai 2004, entre la commune et les associations locales de 9 douars (Mira, Ben Saïd, Laksaïb, Aït Hmad Ouâli, Idaoumalek, Idbenomar, Talberjet, Idâila et Mighermane). Les associations s’engagent à ce que les habitants de ces localités payent 700 DH par famille. Somme qui finance le branchement des maisons en réseau torsadé. Les familles auront en plus à supporter les frais de leur réseau à l’intérieur des maisons.C’est à cette démarche que s’oppose l’association des habitants de Mighrmane. «Nous n’avons pas obligé l’association Mighrmane à une telle solution. C’est à travers un accord signé entre les associations et la commune en présence des autorités locales que nous avons approuvé cette solution. Tout est consigné dans un PV. Si elle désapprouve, elle devait manifester son opposition à temps, avant la conclusion de l’accord», explique Mohammed Oubamouh, président de la commune d’Ouijane. Quoi qu’il en soit, le problème persiste. L’association exhorte les habitants à ne pas payer. Les travaux d’électrification ayant cours dans les 8 autres douars, les habitants de Mighrmane ne peuvent pas tenir longtemps.


Budget insuffisant

LE budget annuel d’Ouijane est de 1,6 million de DH dont la principale ressource est la TVA. Autrement dit, il n’y a pas de recettes locales. Près de 90% du budget sont absorbé par les salaires et le reste par les frais de fonctionnement (électricité, eau, téléphone…). Ce qui pousse à revoir les méthodes de découpage territorial.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonn[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc