×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Tihihite, Damcirya, Aârab : Parfums de stars berbères

Par L'Economiste | Edition N°:179 Le 11/05/1995 | Partager


On se souvient que la ligne de parfum Aline Sheffer lancée par Azbane avait connu un échec commercial. Les dernières fragrances de création marocaine, lancées par Warda Vision, portent, elles, des noms berbères, des noms de stars. Warda Vision est une maison de production de films vidéo. Mais pour Warda Vision, du 7ème art ou de la chanson à la parfumerie il n'y a qu'un pas: "Tihihite", "Damcirya", "Aârab"... sont des parfums de stars. L'artisan de cette incarnation originale? Moulay Brahim, créateur de Warda Vision, qu'il administre depuis Paris où il réside. Son frère Moulay Laârbi est le pilote local de la société siégeant à Casablanca.
Créée en 1991, Warda Vision a produit à ce jour 7 films vidéo et quelques clips. Des films en langue amazigh, de casting et d'auteurs exclusivement berbères. Un choix pour un réseau artistique berbère. "Parce que tout d'abord nous sommes Berbères, dit My Laârbi. Ensuite, nous cherchons à promouvoir l'art et la culture berbères qui ne sont pas suffisamment connus". Vendus en cassettes vidéo dans la plupart des clubs vidéo, ces films sont déjà connus de la communauté berbère, d'autant plus que la plupart de leurs héros sont des vedettes adulées de la chanson berbère. Ils sont aussi distribués en Europe par l'agence parisienne et les représentants de Warda Vision.

Dans la population de dialecte Tachelhit, Warda Vision n'a pas de mal à trouver des comédiens. "Nous connaissons notre domaine, dit My Laârbi. Notre folklore traditionnel est une sorte de théâtre, un réservoir de potentialités artistiques où nous puisons à volonté".
Le cinéma berbère est né avec des stars de la chanson berbère. Très vite, ces mêmes stars ont baptisé des parfums. L'ingénieux Moulay Brahim, cogitant toujours à Paris, en a émis l'idée il y a quelques mois. C'est ainsi que Warda Vision signe un contrat avec une société française de fabrication de parfums et eaux de toilette: les parfums berbères sont alors conçus et produits à Paris, par cette société, en collaboration avec un responsable parfumeur de Warda Vision qui participe au choix des compositions et des matières premières. Le nom de vedette donné au parfum fait l'objet d'un accord entre Warda Vision et la vedette en question. "Nous proposons à une star de créer un parfum à son image et qui porte son nom, explique My Laârbi. Si elle accepte, nous lui versons un cachet forfaitaire au lancement du parfum. C'est une idée qui les enchante. D'ailleurs, ce sont maintenant des artistes eux-mêmes qui viennent nous réclamer de créer des parfums à leur signature".

La parfumerie est donc devenue la 2ème activité de Warda Vision. Elle a donné le jour pour le moment à 3 fragrances féminines "Tihihite", "Damcirya", Tabaâmrant", une masculine "Aârab" et une eau de toilette familiale "Tazroualte", du nom d'une région du Souss. Celle-ci est commercialisée en spray, dans un flacon de 500 ml, à 55 DH en prix de gros, tandis que les autres, contenues en spray de 100 ml, sont vendues 35 DH prix de gros. Sur l'emballage en carton fleuri est imprimée la photographie de la star en costume traditionnel, et en dessous de son nom on peut lire l'inscription en lettres fines "Paris". Depuis près d'un mois, ces parfums sont disponibles dans les parfumeries berbères dont l'une, à Casablanca, appartient à Warda Vision. "Mais nous cherchons à fournir de nouveaux points de ventes", indique My Laârbi. Ces parfums ne sont pas destinés uniquement aux Berbères; tout quidam qui en désire peut en acheter. En France, ils sont accessibles dans 10 points de vente sélectionnés par Warda Vision, à 18 FF pour les parfums de stars, et 28 FF pour le parfum de région.
La prochaine fragrance sera baptisée du nom de la sulfureuse Aïcha Tachinouite. Le clip de cette chanteuse sortira dans une dizaine de jours, ainsi qu'un film avec Raïssa Kelly, la chanteuse francoberbère: deux productions en cours de Warda Vision.

Bouchra LAHBABI.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc