×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Textile-Habillement
Les Marocains quasi absents à la 12e foire d’Istanbul
DNES à Istanbul, Aziza EL AFFAS

Par L'Economiste | Edition N°:2856 Le 09/09/2008 | Partager

. Seules 5 entreprises ont fait le déplacement pour ce grand rendez-vous du prêt-à-porter. L’essentiel des importations textiles passe par les circuits parallèles ou l’informelLa 12e foire internationale de la mode, qui a eu lieu du 28 au 30 août, a tenu ses promesses. Plus de 342 marques y ont été représentées ainsi que 250 entreprises venant de 33 pays, dont le Maroc. Les entreprises marocaines étaient cependant faiblement représentées. En effet, à peine 5 chefs d’entreprises ont fait le déplacement pour ce rendez-vous bi-annuel (février et septembre). Cette année, le mois de Ramadan a obligé les organisateurs à avancer la date de l’évènement. Parmi les 32 entreprises marocaines qui ont montré leur intérêt pour la foire, 16 entreprises ont confirmé leur présence, mais ce ne sont finalement que 5 entreprises (dont 3 originaires de Fès et 2 de Rabat et Casablanca) qui ont pris part à l’événement, affirme-t-on auprès de l’Amith. La période était sans doute mal tombée (vacances, ramadan, rentrée…). Et c’est bien dommage, car cette foire de 3 jours draine pas moins de 25.000 visiteurs professionnels (nationaux et internationaux). Erigée sur une superficie de plus de 40.000 m2, la foire est essentiellement axée sur le prêt-à-porter: accessoires, jeans et vêtements de sport, prêt-à-porter homme, femme et enfants… Un hall entier a été dédié aux design et tendances de la mode. De grandes marques comme Gap, Puma, French Connection, Next… étaient là pour conclure des partenariats. D’ailleurs, le volume des échanges est évalué à un milliard de dollars durant la foire, selon les estimations officielles. «Pour nous, ce salon est surtout l’occasion de faire du benchmark et d’explorer les opportunités sur le marché turc», assure Mohamed Tazi, directeur général de l’Amith qui a pris part à l’évènement. «D’année en année, nous constatons une nette amélioration de la qualité et des moyens qu’ils mettent pour l’organisation d’un tel rendez-vous», pousuit-il. Parmi les Marocains qui ont fait le déplacement figure une entreprise fassie «B&S». Sa marque «Ehtisham» (décence en arabe) est déjà présente dans plusieurs villes marocaines (Fès, Rabat , Tanger…). Elle opère, comme son nom l’indique, dans les vêtements pour femmes voilées, un créneau qui a le vent en poupe en ce moment. La mode du voile (foulards, coiffes, robes longues…) fait de plus en plus d’adeptes parmi les Marocaines. Et la Turquie, un pays musulman à 99%, est le meilleur endroit pour s’approvisionner de ce type de vêtements (parmi ses marques connues : Ehtisham, Tekbir..). Cependant, l’essentiel des importations textiles à partir du marché turc passe par les circuits parallèles ou l’informel, expliquent des professionnels. D’ailleurs, beaucoup sont venus en dehors de la délégation officielle menée par l’Amith et l’ambassade turque au Maroc. De même, la quasi-absence des professionnels marocains sur ce salon s’expliquerait aussi par le fait que l’essentiel des importations marocaines textile/habillement est composé de tissus (ameublement, denim …) et non de produits finis (voir tableau des importations). Cette année, la valeur des importations textile-habillement durant les 7 premiers mois a déjà franchi le seuil de 1 milliard de DH (1.013 millions de DH contre 847 millions l’année dernière à la même période).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc