×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Textile: Aliaco récompense ses fournisseurs

Par L'Economiste | Edition N°:1743 Le 08/04/2004 | Partager

. Lagrainitex et Brodmaille, les deux gagnantes des trophées de fiabilitéFidèle à sa tradition, l'agence Aliaco, représentant au Maroc de plusieurs centrales d'achats européennes (3 Suisses, Kiabi, Blanche Porte, Otto, Hein), vient encore une fois de primer ses meilleurs fournisseurs. A la différence des deux précédentes éditions qui ont donné lieu à la nomination de trois gagnants, cette année, seules deux sociétés ont été récompensées: Lagrainitex, exportateur de pullovers et gagnant pour la 2e année consécutive, et Brodmaille, exportateur d'articles de bonneterie.La remise des trophées de fiabilité de l'année 2003 a été effectuée lors du gala organisé le 13 février dernier et auquel ont assisté plus de 130 personnes représentant les 25 principaux fournisseurs d'Aliaco.“Pour être gratifié, le fournisseur doit satisfaire 4 critères”, rappelle Youssef Echchihab, dirigeant d'Aliaco. Avec un chiffre d'affaires minimum d'un million d'euros, l'entreprise ne doit pas dépasser un délai de réapprovisionnement de 44 jours et un taux de blocage de 8%. De plus, il faut qu'elle respecte les délais de livraison et son taux de ponctualité ne doit pas être inférieur à 85%.Par ailleurs, Echchihab a saisi cette occasion pour mettre l'accent sur la concurrence textile mondiale de plus en plus ardue. Pour lui, les concurrents ont déjà une longueur d'avance sur le Maroc, raison de plus pour augmenter sa compétitivité. Ce qui met en exergue l'urgence de la mise à niveau des entreprises de ce secteur.A cet effet, pour se différencier de leurs rivaux et devenir plus compétitifs sur le marché international, les textiliens doivent, entre autres, améliorer le rapport qualité/prix et évoluer vers la cotraitance et les produits finis. Les nombreux accords commerciaux et de libre-échange que le Royaume vient de conclure donneront certainement un coup d'accélérateur, au demeurant très attendu, aux réformes déjà engagées.Meryeme MOUJAB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc