×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Télécoms: La transmission des données, nouvel eldorado des équipementiers

    Par L'Economiste | Edition N°:467 Le 19/03/1999 | Partager

    ·Enjeu: La moitié du marché des services est dominée par la communication des données

    ·Les équipementiers multiplient les acquisitions des prestataires d'Internet

    ·Les leaders du trafic des données entrent aussi dans la course


    Accélérer le rachat des sociétés spécialisées dans le transfert des données à travers le Net, c'est la nouvelle stratégie des équipementiers comme Alcatel, Lucent, Nortel, et bien d'autres. L'enjeu est de taille. La transmission des données (image, texte...) constitue la moitié des services de télécommunications. La progression annuelle du trafic des données atteint 50% contre 10% pour le trafic vocal.
    Les acquisitions des équipementiers se sont activées dernièrement. La dernière en date est le rachat par Alcatel de deux sociétés américaines, Xylan et Assured Acces Technology spécialisées dans Internet. Le montant de la transaction s'élève à 2,35 milliards de Dollars. Cette opération permet à Alcatel de prendre pied sur le marché d'Internet.
    Siemens va annoncer la reprise de deux petites sociétés américaines. Le groupe allemand serait en négociation pour le rachat d'une division d'équipement de télécoms du géant américain 3Com. Cette acquisition est évaluée à 1,2 milliard de Dollars. Parallèlement, Siemens envisage sérieusement à introduire une nouvelle filiale dans le transfert des données aux Etats-Unis, un marché dominé par 3Com, Cisco et Lucent.

    Pour sa part, Lucent Technologies, premier équipementier américain, a acheté en début d'année pour 20 milliards de Dollars une entreprise spécialisée dans la construction de matériel de connexion de réseaux informatiques. Quant au Canadien Nortel, il a repris pour 9 milliards de Dollars la compagnie américaine Bay Networks depuis l'été dernier.
    Mis à part, les équipementiers, les géants de transmission des données cherchent également à occuper le terrain. Le groupe Cisco mise surtout sur ses technologies logicielles. Son objectif est d'assurer une meilleure convergence entre les réseaux de données et de la voix pour éviter à des équipementiers des installations traditionnelles coûteuses. De son côté, Intel, le leader mondial des microprocesseurs, a racheté pour 2,2 milliards de Dollars Level One qui fait partie des principaux fournisseurs de composants d'entreprises. Le groupe tient à être dans la course de la création d'un réseau qui reliera 1 milliard d'ordinateurs dans les dix ans à venir.

    Mohamed DOUYEB (AFP)


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc