×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Telecomp 2008
    Le Maroc à l’ère du «portable tout compris»

    Par L'Economiste | Edition N°:2747 Le 02/04/2008 | Partager

    . La grand-messe des télécoms sur cinq jours, jusqu’au 4 avril. Les Chinois présents en force. «80 milliards de chiffre d’affaires en 2012», l’ambition Apebi pour les télécomsAprès six années d’existence, le Telecomp Maroc peut aujourd’hui se targuer d’être un événement incontournable. Cette sixième édition, qui se tient jusqu’au 4 avril, a été placée sous le signe de la convergence numérique ou «le portable tout compris»: télévision, Internet, visiophonie, musique, etc. Ericsson, Huwaei, ZTE, un européen et deux chinois: les trois partenaires de l’événement ont tous affirmé leur intérêt pour le Maroc. «C’est un marché stratégique pour la conquête du marché africain», rappellent les représentants des trois entreprises. Côté exposants, les opérateurs télécoms nationaux ont brillé par leur absence. Les offreurs de solutions (réseaux, modems, routeurs…) ont, en revanche, été représentés en force. Du côté des institutionnels, Taïeb Debbagh, secrétaire général du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, a remplacé le ministre pourtant annoncé pour l’inauguration du forum. Le président de l’Apebi, Mohamed Horani, a, quant à lui, fait le déplacement aux locaux de l’Office des foires et expositions de Casablanca. «Près de 80 milliards de chiffre d’affaires global pour le secteur des télécoms à l’horizon 2012», un chiffre annoncé par Horani salué par l’assistance. Ce chiffre sera réparti entre l’offshoring qui doit réaliser 21 milliards de DH, soit 26% du total des 80 milliards. L’industrie locale des TI doit faire autant. Mais l’essentiel de la contribution est attendu du côté des télécoms: 38 milliards de DH de chiffre d’affaires, soit 48% de l’ensemble.Le secteur des TIC au Maroc a enregistré un chiffre d’affaires de l’ordre de 3,5 milliards d’euros à la fin de l’année 2006 (télécoms inclus), soit une contribution de 7% au PIB national. La part du chiffre d’affaires relevant du segment des TIC (hors télécoms) était de l’ordre de 20%, selon les chiffres de l’Apebi.Les stands étaient encore moyennement fréquentés ce matin du 1er avril. «L’afflux doit monter progressivement en puissance les prochains jours», prévoient les organisateurs.Il faut tout de même signaler que Telecomp Maroc est un salon plus B to B, donc question visiteurs, il ne faut pas s’attendre à ce que ce soit la grande «foire».Le cortège des officiels a fait le tour des exposants pour recevoir des explications sur les produits des uns et des autres.L’offre de télévision sur mobile de l’équipementier Ericsson est une des nouveautés qui ont attiré l’attention des visiteurs. «Un opérateur national est intéressé par notre plateforme pour lancer une offre télévision sur mobile», assure-t-on chez Ericsson. Le nom de ce «mystérieux» opérateur est gardé jalousement secret.Nabil TAOUFIK

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc