×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Taxes antidumping US sur le jus d’orange

Par L'Economiste | Edition N°:2091 Le 22/08/2005 | Partager

Les exportateurs brésiliens de jus d’orange ont qualifié, jeudi 18 août, de «coup dur» la décision des Etats-Unis d’imposer de nouvelles taxes à l’importation de ce produit en provenance du Brésil, principal producteur et exportateur mondial. L’Association brésilienne d’exportateurs de produits citriques (Abecitrus) a affirmé dans un communiqué que les nouvelles taxes antidumping instaurées par les USA «inviabilisent pratiquement les exportations de jus d’orange vers le marché américain». Les nouvelles barrières tarifaires s’ajoutent à celle déjà existante qui se monte à 148 dollars la tonne de jus d’orange.Le département de Commerce des Etats-Unis a imposé, mercredi 17 août, des taxes antidumping allant de 24,62 à 60,29% à l’importation en direction des Etats-Unis de jus d’orange par les grandes entreprises brésiliennes.Bien que la mesure ait un caractère provisoire et qu’une décision finale ne serait prise que début 2006, les nouvelles taxes ont déjà commencé à être appliquées, a rapporté jeudi la presse locale.«C’est une mesure pour résoudre un problème ponctuel qui n’existe déjà plus», a affirmé le président d’Abecitrus, Ademerval Garcia, faisant allusion aux dommages provoqués par les ouragans ayant affecté la production d’oranges de Floride lors de la dernière récolte.«Le gouvernement américain reporte sur le producteur brésilien les dommages provoqués par les ouragans dans l’Etat de Floride l’année dernière, mais qui sont déjà en pleine voie de récupération», soulignent les exportateurs.Pour Abecitrus, la décision du département de Commerce «augmente le prix du jus pour le consommateur américain» et porte préjudice à plus de 20.000 producteurs d’oranges brésiliens.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc