×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tanger/tourisme
Les opérateurs retrouvent le moral

Par L'Economiste | Edition N°:2666 Le 05/12/2007 | Partager

. En octobre, la destination boostée par le marché national. L’embellie profite aussi à Tétouan LES opérateurs touristiques tangérois sont contents. Les chiffres pour le mois d’octobre redonnent le moral aux professionnels après deux mois de morosité. Pour le dixième mois de l’année, le nombre de nuitées a connu une croissance de près de 24 % par rapport à la même période en 2006, selon des chiffres publiés par le département de tutelle. Ce score place Tanger en bonne position par rapport à la moyenne nationale qui est de 6% par rapport à octobre 2006. Cette reprise du secteur est à mettre à l’actif des touristes nationaux qui ont été nombreux à visiter la capitale du détroit. Les résidents ont en effet amélioré leur score de plus de 71 %, passant de 12.000 nuitées à plus de 21.000 en octobre dernier. Cette augmentation est d’autant plus spectaculaire qu’elle correspond à la période du Ramadan, pourtant peu propice aux déplacements. Selon certains observateurs, les habitudes sont en train d’évoluer. Ce qui laisse espérer que le mois sacré ne sera plus, dans les années à venir, un mois à activité réduite. Les non-résidents qui constituent les plus gros contingents de visiteurs affichent aussi un dynamisme certain. Ainsi, sur ce segment, la destination enregistre une croissance de 6% par rapport à la même période de 2006. En nombre, ils dépassent pour la première fois depuis des années la barre des 33.000 nuitées. Plus du tiers, soit 11.470 nuitées, est à porter au crédit du marché espagnol qui augmente de 9 %. Et cela devrait continuer après la mise en place, à partir de février 2008, d’une desserte aérienne entre Tanger et Madrid par EasyJet. Quant aux marchés français et allemands, ces derniers affichent de bonnes performances avec une progression de 32 et 58%. A noter enfin que l’embellie qui touche Tanger profite aussi à Tétouan. En effet, la ville réalise, en matière de nuitées, une progression de 22% par rapport à octobre 2006. Là encore, les marchés nationaux et espagnols contribuent à remplir les établissements de la ville. Le taux d’occupation y est passé de 10 à 19%. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc