×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tanger: Une association pour faire connaître le Maroc aux USA

Par L'Economiste | Edition N°:2235 Le 16/03/2006 | Partager

. C’est l’idée d’une jeune Marocaine de 12 ans. Echanges culturels, voyages au programme Echanges culturels d’un genre nouveau, tel est l’objectif de l’association AMIE -American-Moroccan international exchange- (Echanges internationaux maroco-américains). Elle a été fondée en 2004 par une fillette de 12 ans, Iman Belali, fille de parents marocains installés dans la région de Seattle, Etat de Washington, aux Etats-Unis.L’idée de la création est intervenue après les attentats du 11 septembre et du lancement de la guerre en Irak. «Iman se posait beaucoup de questions. A Issaquah, elle mène une vie tranquille. Ses amies sont toutes américaines. Aussi ne comprenait-elle pas pourquoi deux mondes qu’elle aimait se haïssaient tant», indique sa mère, Malika. Après mûre réflexion, elle a compris que les gens avaient peur de ce qu’ils ne connaissent pas, et que cela engendre fatalement la haine. Aussi, avec l’aide de sa famille, elle a créé AMIE, une organisation qui a pour but de rapprocher les deux peuples en offrant des séjours d’échanges culturels aux jeunes filles marocaines et américaines âgées entre 12 et 17 ans. Ces dernières seraient hébergées chez des familles minutieusement sélectionnées. La première action d’AMIE fut l’envoi d’une centaine de cartables pour encourager la scolarité des jeunes filles en milieu rural dans la région de Chaouen. L’opération a été financée par des dons privés. Au Maroc, c’est une autre fillette, Salwa Jalab, qui s’est chargée d’organiser la distribution. En 2005, le premier échange culturel est lancé. Ainsi, un groupe composé d’une douzaine de filles est parti à la découverte de la région nord-ouest des USA. Les candidates ont été sélectionnées selon leur bulletin de notes scolaires et une lettre de motivation. Les jeunes filles ont été reçues «chez l’habitant» et ont pu découvrir «l’américan way of life», le mode de vie américain, loin des stéréotypes des séries télé. AMIE est actuellement en train d’organiser le deuxième volet de l’échange. Pour 2006, il est question d’amener une douzaine d’ Américaines au Maroc en août prochain. Des visites touristiques à Casablanca, Marrakech et Chaouen sont prévues.De notre correspondant, Ali Abjiou

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc