Affaires

Tanger: Un démarrage calme pour le CRI

Par | Edition N°:1424 Le 26/12/2002 | Partager

. Aucune création d'entreprise n'a été enregistrée via le CRI depuis son lancement. Par contre, près d'une dizaine de dossiers d'investissement ont été débloquésDeux mois après son ouverture, le centre régional d'investissement (CRI) de la région de Tanger-Tétouan dresse son premier bilan, plutôt peu concluant. En effet, dans le volet création d'entreprises, aucune concrétisation n'est enregistrée depuis le lancement. La cause, selon le directeur du centre, Abdelouafi Laftit, n'est autre que l'absence d'information de la part du public et le caractère «performant» du circuit traditionnel de création d'entreprises. “Le circuit traditionnel est bien rôdé et la problématique de la création d'entreprises ne se pose pas à Tanger”, assure Laftit. La «voie rapide» du CRI est plutôt réservée aux investisseurs pressés. Or, ces derniers ne se sont pas encore présentés, note Laftit. N'empêche, une soixantaine de dossiers ont d'ores et déjà été présentés au CRI de Tanger-Tétouan. Près de la moitié sont d'ordre immobilier alors que 19 concernent le tourisme. L'industrie arrive en dernière position avec sept dossiers. Le centre a par contre procédé à la délivrance de 7 certificats négatifs, sur les 402 qui ont été délivrés au niveau de la région de Tanger-Tétouan durant les mois d'octobre et de novembre par les services du commerce et d'industrie, soit moins de 2%. Mais le mérite, selon le centre, c'est que ce certificat négatif est délivré en moins de 4 heures. Dans le volet assistance et promotion de l'investissement, le centre semble s'être mieux comporté, selon les chiffres avancés par son directeur. Ainsi, plus de 80 doléances ont été recueillies, représentant plusieurs milliards de DH d'investissements bloqués. De ces derniers, près d'une dizaine de projets, représentant environ 800 millions de DH, ont été effectivement débloqués. Les entraves avaient trait essentiellement au foncier puisque la grande majorité des dossiers relevaient de l'immobilier. Le centre a reçu en outre près de 80 visiteurs depuis son lancement, soit une moyenne de 3 à 4 visiteurs par jour. Ces derniers se sont intéressés aux procédures d'investissement et au foncier pour les deux tiers d'entre eux. Le reste s'est par contre intéressé aux avantages fiscaux et au rôle du centre, entre autres. En matière de communication, Laftit a reconnu un certain manque, et pour y remédier, plusieurs actions ont d'ores et déjà été mises en place. Il s'agit notamment du site Internet du centre www.tanger-tetouaninvest.ma qui sera opérationnel sous peu. D'autre part, une action de proximité est prévue surtout envers des banques. Des prospectus seront distribués dans les principales agences de la place. A rappeler que le CRI de Tanger-Tétouan devra s'installer définitivement en mars 2003. Un bâtiment en cours de construction devra rassembler le directeur et son staff actuellement dans des bâtiments séparés. C'est une construction sur deux niveaux de 400 m2. Le budget prévu, entièrement pris en charge par la préfecture, est d'environ 2 millions de DH. D'autre part, l'antenne envisagée à Tétouan devra ouvrir incessamment. Elle sera logée au siège de la wilaya de Tétouan avec une entrée séparée et démarrera d'ici mi-janvier 2003.A. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc