×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Tanger: Un centre pour handicapés en projet

    Par L'Economiste | Edition N°:2371 Le 28/09/2006 | Partager

    . Une initiative de l’association SOS Handicapés Maroc. Un investissement de plus de 7 millions de DHUn centre pour les handicapés de la région: tel est le projet de l’association SOS Handicapés Maroc. Un projet qui représente un investissement de 7,7 millions de dirhams. L’association finance le centre à hauteur de 80%, et le reste devrait être apporté dans le cadre d’un partenariat s’inscrivant dans le cadre de l’INDH. «C’est un modèle unique. Le centre sera doté de plusieurs unités de traitement, dont la kinésithérapie, la fabrication de l’appareillage et des prothèses», souligne Abdessamad Dergal, médecin et président de l’association. La prévention sera également une des priorités du centre, qui sera opérationnel en principe en 2010. L’objectif est, en effet, de sensibiliser et de former le personnel des entreprises à la prévention des accidents du travail. Les cours de secourisme sont également prévus. La lutte contre le diabète, responsable de plus 50 % des amputations, est aussi au programme. La fabrication de semelles orthopédiques, non seulement pour les handicapés mais aussi pour les personnes dont le métier impose beaucoup de marche ou de station debout, est un autre volet important de l’action du centre. Centre dont les services seront payants. Mais une prise en charge est prévue pour les personnes démunies. A noter aussi que des formations pour la réinsertion des handicapés dans la vie active sont prévues. Selon le docteur Dergal, cet établissement devrait combler un énorme vide au sein de la région. « Il n’existe pas de centre similaire dans le Nord. La zone est amenée à accueillir un grand nombre d’industries; de plus, c’est un axe routier important. Autant d’éléments qui, hélas, favorisent les accidents mutilants», ajoute le président de SOS Handicapés Maroc. L’association mène déjà dans la région plusieurs opérations au profit des personnes handicapées. De fait, elle anime le centre de réparation installé au sein de l’unité hospitalière Jules-Cot, au centre-ville. Par ailleurs l’association a organisé, l’été dernier, le Festival des handicapés. Des activités dédiées ont été organisées, dont un tournoi de basket ainsi que des séances de musique, de théâtre et de cinéma. Elle procède aussi régulièrement à la distribution de fauteuils roulants et béquilles via des partenariats avec des associations européennes.De notre correspondant, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc