×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tanger séduit les touristes

Par L'Economiste | Edition N°:2752 Le 09/04/2008 | Partager

. 7% de croissance pour les deux premiers mois de l’année. Le marché espagnol en têteLes opérateurs touristiques se frottent les mains. Si la tendance se poursuit jusqu’en décembre, les affaires seront bonnes. En effet, tous les indicateurs sont actuellement au beau fixe. Les deux premiers de l’année affichent une progression de 7% par rapport à la même période en 2007. Ces chiffres, qui viennent d’être diffusés par le ministère de tutelle, remontent le moral des professionnels de plusieurs crans. Après une période de morosité, les efforts de promotion commencent à porter leurs fruits. Ainsi, pour le seul mois de février, le nombre de nuitées a évolué de 11%, soit une tendance supérieure à la moyenne nationale qui recule de 2%. Le taux d’occupation des hôtels classés de la région est passé de 40% en février 2007 à 47% cette année. Ces performances sont à mettre à l’actif des touristes non-résidents, plus nombreux à visiter la région en ce début 2008. De fait, on enregistre une croissance de 14% par rapport à février 2007. Le marché ibérique est le plus dynamique avec une hausse de 11%. Pourtant, les touristes espagnols constituent un véritable casse-tête pour les opérateurs de la ville. Ces derniers, qui voyagent individuellement, n’ont pas, en effet, recours aux services des tour-opérateurs. Aussi, les stratégies traditionnelles de promotion ne les touchent pas. Il faut par conséquent admettre que la mise en place de nouvelles lignes aériennes low-cost à partir de l’Espagne donne des résultats encourageants. Le dynamisme des pays arabes, qui affichent une progression de 8% par rapport à la même période de l’année dernière, est aussi à renforcer. Quant au marché interne, qui montre une stagnation, des formules adaptées à cette clientèle pourraient améliorer les scores. En tout cas, les opérateurs locaux ne veulent pas relâcher leurs efforts. Et ils espèrent que la ville va, cette année, réaliser les meilleurs chiffres touristiques de son histoire. Avec moins de 400.000 touristes accueillis en 2007, la ville avait bouclé une saison touristique très moyenne. Le nombre de nuitées réalisées par le secteur dans les hôtels classés est de 768.500, soit une petite hausse de 3% par rapport à 2006. Une situation qui ne reflète pas du tout le potentiel de la destination. En effet, la «pluie d’investissements» qui tombe sur Tanger devrait la positionner parmi les plus importantes villes touristiques du pays. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc