×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Tanger: Mission d'hommes d'affaires espagnols

De notre correspondante, Ilham BERRADA

Par L'Economiste | Edition N°:516 Le 27/05/1999 | Partager

· Une école hôtelière hispano-marocaine près de Marbella
· Un projet lancé par la Province de Malaga


«Le Maroc est une terre généreuse qui offre beaucoup». C'est en ses termes que s'est adressé à l'assistance M. Carlos Garcia Gimenez, vice-président de la Province de Malaga. Une délégation d'une vingtaine de chefs d'entreprise espagnols étaient en visite à Tanger les 24 et 25 mai. La rencontre organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie Espagnole de Tanger fait suite à la visite qu'ont effectuée des chefs d'entreprise du Nord à la Province de Malaga en février dernier. Ce premier contact des opérateurs économiques andalous est à même d'ouvrir des horizons de coopération entre les deux régions. «Cette rencontre est d'abord un échange d'expériences entre les entreprises marocaines et espagnoles. Elles doivent profiter du savoir de chacun, c'est-à-dire, aussi bien des actions positives que négatives», a déclaré à L'Economiste M. Gimenez.
Conscients des changements économiques et administratifs que le Maroc est en train de connaître, les opérateurs sont aujourd'hui de plus en plus confiants, ajoute-t-il. C'est d'ailleurs le conseiller commercial auprès de l'Ambassade d'Espagne au Maroc, M. Juan Antonio Pelaez, qui avait pour tâche de présenter aux Espagnols, présents à cette rencontre, les grandes mutations du pays.
En outre, M. Gimenez a précisé , «qu'il est important que ces premiers contacts aboutissent à des investissements. C'est pour cela que j'ai dit qu'il ne faudrait pas que les Espagnols viennent uniquement pour vendre leurs produits, mais également pour en acheter et surtout investir». Le jumelage entre Tanger et Malaga, «probablement finalisé en septembre 1999», a-t-il affirmé à L'Economiste, est susceptible de fructifier ces échanges commerciaux.
Par ailleurs, M. Gimenez a déclaré qu'avant la fin de l'année, une école
hispano-marocaine de l'hôtellerie et de la cuisine méditerranéenne ouvrira ses portes à Ben Havis, village proche de Marbella. Le projet lancé par la Province de Malaga a coûté 130 millions de Pésètes. Cette école sera ouverte aux Marocains et aux autres étudiants du Monde arabe désireux de faire carrière dans l'hôtellerie. «Malaga dispose actuellement de deux écoles du même type réputées en Europe. Nous voudrions que cette nouvelle école de Ben Havis soit connue aussi bien en Europe qu'en Afrique du Nord ou dans le Monde arabe en général. Pour ce qui est des conditions d'admission, c'est encore à l'étude», a indiqué M. Gimenez.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc