×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tanger: La ville à l’heure du Salon du livre

Par L'Economiste | Edition N°:1944 Le 25/01/2005 | Partager

. Il se déroulera du 23 au 27 février à Tanger et région. La thématique porte sur les défis futurs de l’humanité face aux défis actuelsC’est parti pour un 9e essai. La ville de Tanger accueillera du 23 au 27 février prochain la neuvième édition du Salon international du livre de Tanger, le SILT. Cette édition aura pour thème: “De quoi demain sera-t-il fait?” une réflexion sur les défis du siècle entre diversité, singularité et universalité, note-t-on auprès de l’Institut français de Tanger-Tétouan, organisateur de l’événement. Ce thème fera l’objet de rencontres, débats et tables rondes avec le public. “Ouverte à l’ensemble de la région du nord et à l’ensemble du pays, cette manifestation se veut un espace de réflexion critique et de dialogue, notamment avec l’autre rive de la Méditerranée”, affirment les responsables de l’évènement. A noter que les éditions précédentes avaient connu une importante affluence, vu les thèmes choisis et qui avaient trait entre autres à la brûlante thématique de la responsabilité des intellectuels ou encore l’écriture de l’avenir à la lumière de l’histoire. Déjà pour les deux dernières éditions, la barre des 10.000 visiteurs avait été franchie. Le Salon qui se tenait dans le patio extérieur de l’Institut français a dû ainsi prendre place à l’Institut du tourisme de Tanger. Ce dernier disposant de l’espace et des infrastructures nécessaires. Signalons aussi que l’édition précédente a connu la participation d’une pléiade du monde de l’écriture dont Abdellatif Laabi, Marc Dugain, Laila Chahid ou encore Mohamed Arkoun. Cette édition devra se tenir non seulement à Tanger mais aussi à Tétouan, Larache, Chefchaouen et Ksar El Kébir. Les autres villes où est présent l’Institut français de Tanger-Tétouan. Elle sera organisée conjointement par l’association Tanger région action culturelle et comptera avec le soutien du Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Maroc, du Conseil régional Tanger-Tétouan, de l’Agence pour le développement du Nord, entre autres partenaires.De notre correspondant, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc