×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

Tanger: La bibliothèque
Cervantès change de nom

Par L'Economiste | Edition N°:2512 Le 24/04/2007 | Partager

. Elle s’appelle désormais Goytisolo. Un hommage à l’auteur espagnol «adopté» par la ville Baptême de prestige pour la bibliothèque espagnole de Tanger. Cette dernière portera désormais le nom de l’écrivain espagnol Juan Goytisolo. Une cérémonie à laquelle ont assisté l’écrivain en personne, l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Luis Planas Puchades, et de nombreuses personnalités. L’événement est de taille puisqu’il concerne l’un des plus importants établissements de l’Institut Cervantès à l’étranger.La bibliothèque est en fait l’un des plus importants fonds espagnols en dehors de l’Espagne continentale. Avec plus de 80.000 ouvrages, elle se place comme une source incontournable en matière de recherches et de documentations. Par ailleurs, un espace est dédié aux œuvres de Goytisolo. Le choix de Goytisolo comme parrain de la bibliothèque n’est pas fortuit. L’écrivain espagnol avait immortalisé la bibliothèque dans l’une de ses œuvres, «Don Julian». «C’est aussi à cause des forts liens qui unissent l’écrivain au Maroc où il s’est installé depuis 1996 », indique César Antonio Molina, directeur de l’Institut Cervantès. Goytisolo, auteur engagé, est considéré comme «un rebelle» de la littérature moderne. L’écrivain a eu à souffrir de l’exil et de l’opposition du régime franquiste. Installé à Paris, il travailla comme conseiller littéraire de la Maison Gallimard. C’est aussi un grand critique de la civilisation occidentale qu’il reflète à travers des articles d’opinion dans la presse. A noter que d’autres bibliothèques vont également être rebaptisées. Celle de Tétouan portera le nom du prix de littérature espagnol Vicente Aleixandre. Quant à celle de Marrakech, elle s’appellera Jose Angel Valente.Rappelons enfin que l’Institut Cervantès est installé au Maroc à travers cinq sites Tanger, Tétouan, Fès, Rabat et Casablanca. Un sixième centre sera bientôt ouvert dans la cité ocre. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc