×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Sur 60 pays, le Maroc bénéficie de 13% des concours de l'AFD/Proparco

    Par L'Economiste | Edition N°:598 Le 20/09/1999 | Partager

    · Avant de céder la place à son successeur, Olivier Beugnot dresse les bilans
    · 3,21 milliards de FF alloués entre 1995 et 1998


    Le Groupe AFD/Proparco a un nouveau directeur. M. Rémi Genevey remplace M. Olivier Beugnot à la tête de l'Agence Française de Développement (AFD). La conférence, organisée le 15 septembre aux locaux de l'Agence a été l'occasion pour le directeur sortant de faire le bilan de quatre années d'exercice. Pour la seule période 1995-1998, le volume global des concours consentis par le groupe au Maroc s'est élevé à 3,21 milliards de FF (1FF=1,58 DH) sur un total de 25.065 millions de FF accordés sur l'ensemble des 60 pays de la zone d'intervention de l'AFD. Le Maroc confirme ainsi sa position de premier partenaire du groupe AFD avec 13% du total des concours. «Pourtant, les activités du groupe AFD/Proparco au Maroc sont récentes», fait remarquer M. Beugnot. L'agence est officiellement représentée depuis mai 1992. En moins de huit ans, l'octroi global brut de concours destiné au Maroc a atteint 4,1 milliards de FF. Les actions de l'AFD sont axées sur quatre éléments stratégiques majeurs: La lutte contre la pauvreté et les inégalités régionales de développement, l'eau, la non-dispersion des efforts et la complémentarité avec les autres parties du groupe.
    Ainsi, les opérations en faveur de l'équipement des zones rurales en grandes infrastructures de base (eau potable, électrification rurale et assainissement) se sont taillé une part importante dans les montants alloués. L'accent a été particulièrement mis sur les Provinces du Nord où se concentrent près du tiers des actions du groupe. Le groupe AFD/Proparco en a fait de l'eau un «thème transversal majeur d'intervention». Ainsi, l'AFD est partie prenante dans plusieurs projets de petite, moyenne et grande irrigations, de retraitement d'eaux usées, de conservation des ressources hydriques avec la remise à neuf de quelques barrages, de protection des bassins versants...
    Par ailleurs, l'AFD met actuellement en place, sur ressources du Trésor français, une ligne de crédit de 200 millions de FF en faveur des PME-PMI et un fonds de garantie français du même montant destiné à favoriser la mise à niveau des entreprises industrielles.

    Hanaa FOUYLANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc