×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Marchés Financiers

    Stressextiques

    Par L'Economiste | Edition N°:452 Le 26/02/1999 | Partager

    Evitez le stress, il éteint le plaisir sexuel. On savait déjà qu'il raccourcissait les organes de reproduction masculins, une nouvelle étude statistique prouve qu'il freine aussi les montées au 7ème ciel. Publiée cette semaine dans le "Journal of American Medical Association", l'enquête affiche de tristes chiffres: 43% des Américains et 38% des Américaines ont perdu tout intérêt pour l'activité sexuelle, sont incapables d'arriver à l'orgasme ou souffrent d'un autre problème sexuel. Une vie difficile, frustrante et stressante serait davantage en cause que la santé physique proprement dite.
    Les femmes souffrent deux fois plus souvent que les hommes de pannes sexuelles. De même, le plaisir sexuel augmenterait au fur et à mesure de l'échelle sociale. Enfin, un argument pour comprendre les pulsions sexuelles du Président Clinton qui, au sommet de la pyramide mondiale, doit se donner bien du plaisir.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc