×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Station Sidi Abed: La convention d’aménagement signée

Par L'Economiste | Edition N°:2796 Le 11/06/2008 | Partager

. Le CMKD établit son plan d’action La cadence du «Plan Biladi» serait-elle en phase d’accélération? La signature de la convention relative à l’aménagement de la station touristique de Sidi Abed à El Jadida, en laisse paraître quelques signes. C’est en présence du Premier ministre Abbas El Fassi, que le marché a été conclu, ce lundi 9 juin, entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, le consortium maroco-koweïtien pour le développement (CMKD) et le Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification. Pour rappel, le CMKD a devancé la CGI et le groupe Jascom/Villas & Cottages Promotion pour l’aménagement de la station de Sidi Abed lors d’un appel d’offre international lancé le 4 juillet 2007. Le CMKD a déjà piloté plusieurs projets à grande échelle sur le Royaume dont la chaîne hôtelière Farah. D’ailleurs le Premier ministre n’a pas manqué de féliciter le groupe pour sa contribution dans le développement du tourisme au Maroc. La station de Sidi Abed émerge comme pôle touristique très important avec une capacité d’hébergement de 5.700 lits. Elle prendra la forme de résidences hôtelières verticales et horizontales (villages de vacances) ainsi que des campings.La diversification de l'offre touristique est à l’ordre du jour: 5 terrains de sport, 12 courts de tennis, un cinéma, une salle de conférence, un théâtre, un centre de jeunesse, 6 piscines, un centre de plongée, une école de voile, une bibliothèque, des restaurants et différents commerces et équipements de services y sont ainsi programmés. Pour respecter cette offre, un investissement de 461 millions de DH s’avère nécessaire. S’étalant sur une superficie de 40 hectares, la nouvelle station est supposée créer quelque 375 emplois directs. Mais ça ne sera pas pour tout de suite. Le CMKD est astreint à un délai de 5 mois pour finaliser l’étude du projet et de 8 mois encore pour tout mettre en place avant de lancer les travaux. La livraison est prévue dans 24 mois si tout se passe bien. Côté tarifs, les nuitées dans les appart’hôtels ont été évaluées entre 200 à 500 DH/famille. Et pour le camping, il faudra compter entre 100 et 150 DH/jour/emplacement. Amira KHALFALLAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc