×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Soutien monégasque pour l'environnement

Par L'Economiste | Edition N°:974 Le 13/03/2001 | Partager

. L'accord porte sur la mise en oeuvre d'un système de surveillance et de contrôle de la pollution atmosphérique de la ville de Rabat Le Prince héritier Albert de Monaco a présidé hier à Rabat, la cérémonie de signature d'une convention de coopération entre la Principauté de Monaco et le Maroc sur la surveillance et le contrôle de la pollution atmosphérique de la ville de Rabat. Cette convention a été signée dans le cadre d'une visite officielle de trois jours au Maroc, au cours de laquelle le Prince Albert a été reçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI avant d'avoir un entretien avec M. Abderrahman Youssoufi, Premier ministre. L'accord porte sur la réalisation d'un projet comportant deux axes: le transfert de savoir-faire en matière de suivi et l'acquisition des équipements pour la surveillance et le contrôle de la pollution atmosphérique de la capitale. La Principauté va ainsi accorder au Maroc une aide de 430.000 FF (environ 645.000 DH), destinés à l'achat de matériel neuf pour la surveillance de la pollution atmosphérique. Elle prendra également en charge les frais d'un stage de formation à Monaco d'une équipe marocaine de 5 à 6 personnes et d'une mission de techniciens monégasques à Rabat pour la finalisation du projet. Elle va par ailleurs mettre à la disposition du Maroc du matériel déjà utilisé à Monaco, mais en bon état, tout comme elle prendra en charge une mission qui sera menée au Maroc en vue d'évaluer les moyens nécessaires à la réalisation de ce projet. Au terme de cette convention, le Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de l'Environnement s'engage pour sa part à trouver si cela s'avère nécessaire, les financements complémentaires à ceux de la Principauté de Monaco pour mettre en oeuvre effectivement la surveillance de la pollution atmosphérique à Rabat. Le ministre s'est engagé à examiner la possibilité d'exonérer de droits de douane et entretenir le matériel qui sera acheminé vers le Maroc dans le cadre de cette convention. A noter que le Prince de Monaco a également présidé hier lundi une rencontre à Casablanca entre des hommes d'affaires marocains et monégasques. La sécurité était particulièrement renforcée, interdisant à la presse marocaine tout accès à la manifestation alors que les journalistes étrangers accompagnant la délégation étaient les bienvenus.N. B. (MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc