×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Société

    Souss/INDH
    Cap sur les activités génératrices de revenus

    Par L'Economiste | Edition N°:3173 Le 18/12/2009 | Partager

    . Un programme national pour encourager ce genre d’initiatives. L’opération est financée à travers le Millenium Challenge Corporation    Pas de lutte contre la pauvreté sans la multiplication d’activités génératrices de revenus (AGR). La réduction de la pauvreté passe en effet indéniablement par la croissance économique. C’est l’objectif du projet ‘‘Soutien à l’entreprise’’ en faveur notamment des jeunes entrepreneurs ou porteurs d’AGR et de leurs salariés. Ce chantier national d’un montant de 33,9 millions de dollars est le cinquième projet retenu dans le compact du Millénaire signé entre le Maroc et les Etats-Unis agissant à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC). Il consiste en le financement des prestations d’appui post-création de l’entreprise tel que son diagnostic et des formations pour les entrepreneurs entre autres. Il est question également d’accompagnement pour la mise en œuvre d’un plan de développement des entreprises créées, explique Abdelkader Amrani Mansouri Idrissi, directeur du projet ‘‘Soutien à l’entreprise’’ à l’Agence du partenariat pour le progrès (APP). Cette entité est en effet en charge du pilotage de la mise en œuvre des différentes activités prévues dans le cadre de ce dossier. Elle assure aussi la gestion administrative et financière du projet ‘‘Soutien à l’entreprise’’. Cette semaine, les responsables du dossier ont fait le déplacement à Agadir pour un séminaire de formation et d’information au profit des intervenants institutionnels du programme INDH (Initiative nationale pour le développement humain) dans la zone sud du Royaume. Ces derniers étant des partenaires du projet ‘‘Soutien à l’entreprise’’. Il s’agit, à travers la démarche, d’accorder les violons pour parler le même langage face aux bénéficiaires du projet. Les responsables institutionnels de l’INDH étant ceux qui sont chargés de superviser et de piloter les actions de suivi post-création des AGR. A noter que dans le cadre du programme ‘‘Soutien de l’entreprise’’, un projet pilote d’une durée de deux ans sera mené tout d’abord au profit de 200 AGR créées  à travers le Royaume. Concrètement, l’intervention auprès des concernées se réalisera à travers un accompagnement pré et post-création et une participation au financement du projet à hauteur de 70%. Pour l’heure, il s’agit entre autres d’élaborer la liste des AGR potentiels pour l’opération de sélection prévue par l’APP. Dans la préfecture d’Agadir Ida Outannane, selon Selwa Benkirane, chef de la Division des Affaires sociales à la wilaya du Souss-Massa-Draâ, une vingtaine d’AGR ont vu le jour dans le cadre du programme INDH. La mise en œuvre du programme ‘‘Soutien à l’entreprise’’ contribuera sûrement à la multiplication de ce genre d’activités et également à la diversification des projets. De notre correspondante, Malika ALAMI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc