×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Souss-Massa-Drâa
    Nouveau coup de pouce à la gestion de l’eau

    Par L'Economiste | Edition N°:2776 Le 14/05/2008 | Partager

    . Le département de l’Hérault participe à la sauvegarde des oasis de Tiout LA coopération entre le département de l’Hérault (Sud de la France) et la région Souss-Massa-Drâa ne cesse de se renforcer. Les deux collectivités ont conclu en fin de semaine dernière à Agadir un nouvel avenant de coopération pour la période 2008-2009. L’objectif est de mettre en œuvre des actions communes en faveur du développement du Souss-Massa-Drâa. Plusieurs axes prioritaires ont été retenus dans ce cadre. Parmi eux, le domaine de l’eau. A ce sujet, André Vézinhet, président du Conseil général de l’Hérault, a indiqué que son département apportera son expertise en la matière. Il s’agit précisément d’un appui méthodologique pour l’amélioration des performances en matière d’économie d’eau à travers la reconversion des systèmes traditionnels d’irrigation. Ce sont notamment les oasis de Tiout qui sont concernés par ce programme qui se décline en trois phases, est-il indiqué. Il s’agit tout d’abord d’établir un diagnostic pour en suite élaborer une stratégie concertée avec la population et les institutions concernées. La troisième étape consistera en la réalisation de travaux et la mise en place de moyens d’accompagnement pour la gestion et l’entretien des ouvrages sans oublier l’utilisation optimale de la ressource. A noter, par ailleurs, que cette action de coopération bénéficiera du soutien de l’Agence de l’eau Rhône, Méditerranée et Corse qui apportera une contribution financière pour la réalisation des études et la réalisation de certains travaux. De fait, l’entité travaillera dans le cadre de ce projet en partenariat avec l’Agence du bassin hydraulique du Souss-Massa-Drâa. Les deux établissements ont conclu à cet effet un accord cadre. “C’est la première fois que nous avons eu l’idée de mettre en rapport deux institutions dans le cadre de cette coopération décentralisée”, souligne Vézinhet. Selon lui, Le Conseil général de l’Hérault a alloué une enveloppe globale de 100.000 euros cette année pour accompagner les actions retenues. Outre le domaine de l’eau, figure également au programme le développement du tourisme rural et de la filière artisanat, des actions humanitaires et culturelles, ainsi que la recherche et agronomie. Pour rappel, la coopération entre la région Souss-Massa-Drâa et le département de l’Hérault a commencé en 2002. De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc