×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Soulagement

    Par L'Economiste | Edition N°:464 Le 16/03/1999 | Partager

    Le marché semble se ressaisir. La semaine a démarré sur une note d'espoir. L'Indice Général de la Bourse (IGB) a grignoté quelques points pour passer de 781,76 vendredi à 790,35. Selon les analystes de BMCI Bourse, le niveau des volumes est rassurant. Le marché central a réalisé un chiffre d'affaires de 100,7 millions de DH contre 9,1 millions pour le marché de blocs. Auprès de Safabourse il est souligné que c'est un signe de reprise de confiance de la part des investisseurs.
    Il faut dire que les sociétés de bourse n'y sont pas allées de main-morte, les analystes ont réagi rapidement, rassurant la place et recommandant de plus en plus de valeurs à l'achat.
    Les plus importants volumes ont été drainés par la BMCE (31,2 millions de DH), la Samir (23,7 millions) et l'ONA (19,1 millions).
    Sur les 34 sociétés cotées durant cette séance, quinze se sont inscrites à la hausse et douze à la baisse pour sept stagnations.
    La plus forte progression a été réalisée par Cosumar qui a gagné 6% de sa valeur vendredi. Elle est suivie par la SNI (+4,49%), la BCM (3,09%) et la BMCI (3,08%). En termes de contre-performances, ce sont les valeurs Sofac Crédit, Zellidja et Wafa Assurance qui ressortent avec respectivement -5,76%, -5,99% et -3,65%. Rappelons que Wafa Assurance avait réussi à gagner 5,41% en plein ouragan vendredi.
    A noter cependant que les cours des deux holdings ONA et SNI sont quasiment identiques, ce qui n'a jamais été le cas. Les deux valeurs traitent actuellement à 1.003 DH pour l'ONA et 1.001 pour la SNI. Dans les coulisses du marché, il est indiqué qu'un investisseur de taille importante est en train d'effectuer un arbitrage entre les deux groupes.

    Hanaa FOULANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc